Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

PhysioTchat : Forum de Kinésithérapie et rééducation : Tous les messages

Si des propos choquants ou diffamatoires sont tenus dans cet espace, nous vous remercions de nous en informer au plus vite.

Tout déployer

communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) (1 réponse - 16/01/2019)16/01/2019 - 20:18:51
https://actu.orange.fr/france/sante-les-liberaux-et-la-secu-ouvrent-une-negociation-sous-pression-CNT000001c0wIr.htmlLes kinés sont-ils représentés et si oui par qui ?Comment allons nous nous faire manger ?
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Yves MKDE

https://actu.orange.fr/france/sante-les-liberaux-et-la-secu-ouvrent-une-negociation-sous-pression-CNT000001c0wIr.html

Les kinés sont-ils représentés et si oui par qui ?
Comment allons nous nous faire manger ?

Re: communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) 16/01/2019 - 21:20:30

Pseudo :

c'est simple, il suffit de limiter les remboursements des soins.

Clause (3 réponses - 16/01/2019)14/01/2019 - 21:50:26
Bonsoir,A l'occasion d'une association, il faut qu'on signe un nouveau bail, dans lequel le propriétaire veut mettre une clause qui nous oblige, en cas de notre départ avant la fin de notre contrat (6 ans),de trouver quelqu'un qui reprend le cabinet.Est ce que c'est légal?Merci d'avance.
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Arthur

Bonsoir,
A l'occasion d'une association, il faut qu'on signe un nouveau bail, dans lequel le propriétaire veut mettre une clause qui nous oblige, en cas de notre départ avant la fin de notre contrat (6 ans),de trouver quelqu'un qui reprend le cabinet.
Est ce que c'est légal?
Merci d'avance.

Re: Clause 14/01/2019 - 23:24:08

Pseudo :

Tu as des footballeurs qui mettent diverses clauses :
- 5000 euros pour papa par mois
- 5000 euros pour maman par mois
-5000 euros pour la frangine par mois
......

Pas par eux hein? Par mois!!!

Tout est légal
Tu signes ou non point barre

Re: Clause 15/01/2019 - 00:57:58

Pseudo : Yves MKDE

Prenez votre contrat et allez voir un juriste spécialisé. Cela vous coûtera peut-être un peu d'argent mais vous serez de quoi il retourne car le droit immobilier commercial est très complexe, trop pour être débattu par des kinés présents sur ce forum.
J'aimerai avoir les résultats de votre consultation, pas comme nos étudiants qui nous demande notre aide et ne publient pas leurs résultats !

Re: Clause 16/01/2019 - 08:30:57

Pseudo :

Pour les étudiants tu as raison Yves !

cotation (10 réponses - 15/01/2019)15/01/2019 - 15:38:15
Bonjour j'ai un patient que je vois pour mobilisation des 4 membres à domicile.Le médecin me fait en plus une ordonnance de rééducation respiratoire pour encombrementEst ce que je peux compter 2 séances le même jour (1 amk8 et 1 ams9.5)?Merci
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Mr R

Bonjour
j'ai un patient que je vois pour mobilisation des 4 membres à domicile.

Le médecin me fait en plus une ordonnance de rééducation respiratoire pour encombrement


Est ce que je peux compter 2 séances le même jour (1 amk8 et 1 ams9.5)?

Merci

Re: cotation 15/01/2019 - 16:30:49

Pseudo : nikitwo

oui.
une seule indemnité de déplacement par contre, si tu fais les deux séances en même temps.

Re: cotation 15/01/2019 - 17:36:14

Pseudo : reboot

9,5 + 8/2

Re: cotation 15/01/2019 - 19:31:25

Pseudo : Yves MKDE

Il me semble que la kiné respi se rajoute en entier sans /2 mais cela reste à vérifier.

Re: cotation 15/01/2019 - 19:44:52

Pseudo : patrick.l

la respi en demi cotation uniquement sur un épisode aigu

Re: cotation 15/01/2019 - 20:32:00

Pseudo : Ronin

Pour dire des conneries vous êtes champions!!par contre la NGAP que vous avez sur Internet vous ne connaissez pas le coup du 1/2 n'existe plus depuis 1914....jetez un coup d'oeil
au lieu de vivre d'à peu près!

Re: cotation 15/01/2019 - 21:18:37

Pseudo :

Tout dépend si la kine respi concerne un épisode aigu ou si c’est chronique. Et n’en déplaise à certains les cotations en /2 existent encore en kine tu trouveras ta réponse dans la NGAP

Re: cotation 15/01/2019 - 21:27:20

Pseudo :

ronin ne va pas bien, sans doute qu'il n'a pas de copains

Re: cotation 15/01/2019 - 21:42:05

Pseudo : Leonarda

Patrick et L’anonyme ont raison, la NGAP est claire.

Re: cotation 15/01/2019 - 22:30:58

Pseudo : Geo

J’utilise Vega, pour moi le cas ne s’est pas présenté, mais comment faites vous pour coter un acte divisé par deux sur le logiciel ?
Merci

Re: cotation 15/01/2019 - 23:12:41

Pseudo : Yves MKDE

JORF n°7 du 9 janvier 2004 page 788
texte n° 28

Arrêté du 26 décembre 2003 modifiant la Nomenclature générale des actes professionnels des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes et des auxiliaires médicaux

NOR: SANS0325053A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/12/26/SANS0325053A/jo/texte

Le ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées et le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales,
Vu le code de la sécurité sociale, notamment l'article R. 162-52 ;
Vu l'arrêté du 27 mars 1972 modifié relatif à la Nomenclature générale des actes professionnels des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes et des auxiliaires médicaux ;
Vu l'avis du conseil d'administration de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés en date du 24 décembre 2003 ;
Vu la saisine de la commission des accidents du travail et des maladies professionnelles en date du 5 décembre 2003,
Arrêtent :

Article 1

L'article 5 « Rééducation des conséquences des affections respiratoires » du chapitre II « Traitements individuels de rééducation et de réadaptation fonctionnelles » du titre XIV « Actes de rééducation et de réadaptation fonctionnelles » de la Nomenclature générale des actes professionnels des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes et des auxiliaires médicaux annexée à l'arrêté du 27 mars 1972 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 5. - Rééducation des conséquences des affections respiratoires :
Rééducation des maladies respiratoires avec désencombrement urgent (bronchiolite du nourrisson, poussée aiguë au cours d'une pathologie respiratoire chronique, poussée aiguë au cours d'une mucoviscidose) : 8.
Les séances peuvent être réalisées au rythme de deux par jour et la durée est adaptée en fonction de la situation clinique.
Par dérogation aux dispositions liminaires du titre XIV, dans les cas où l'état du patient nécessite la conjonction d'un acte de rééducation respiratoire (pour un épisode aigu) et d'un acte de rééducation d'une autre nature, les dispositions de l'article 11 B des Dispositions générales sont applicables à ces deux actes.
Rééducation des maladies respiratoires, obstructives, restrictives ou mixtes (en dehors des situations d'urgence) : 8.
Rééducation respiratoire préopératoire ou postopératoire : 8. »

Article 2

Le directeur général de la santé et le directeur de la sécurité sociale au ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées et le directeur général de la forêt et des affaires rurales au ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 26 décembre 2003.

Le ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,Pour le ministre et par délégation :Le directeur
de la sécurité sociale,
D. Libault

cotation vppb (2 réponses - 14/01/2019)14/01/2019 - 17:23:52
bonjourvous cotez combien les vppbMerci
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : tonymilou

bonjour
vous cotez combien les vppb
Merci

Re: cotation vppb 14/01/2019 - 18:45:36

Pseudo : Pioupiou

AMK7

Re: cotation vppb 14/01/2019 - 21:18:55

Pseudo :

cf. NGAP.

preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet (14 réponses - 14/01/2019)28/12/2018 - 22:11:12
Bonjour,Je pense me constituer une épargne pour plutard en achetant des part dans un cabinet, ou en achetant un cabinet, mais sous quelle forme? SCI,...Le but etant d'avoir un bien immobilier.Qu'en pensez vous? votre avis m'interesse, merci
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : sam314

Bonjour,

Je pense me constituer une épargne pour plutard en achetant des part dans un cabinet, ou en achetant un cabinet, mais sous quelle forme? SCI,...

Le but etant d'avoir un bien immobilier.
Qu'en pensez vous? votre avis m'interesse, merci

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 28/12/2018 - 22:21:18

Pseudo : Yves MKDE

Les parts de scm ne sont absolument pas une garantie de revente et en plus elles ne sont adossées à rien.
Seul la pierre est une valeur sure. C'est donc les parts de sci ou l'achat du local qui ont une valeur retraite en espérant que le prix de la pierre ne s'effondre pas.

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 28/12/2018 - 22:41:10

Pseudo : Vengeur masqué

Se consistuer une épargne ????

De mieux en mieux surtout aux tarifs actuels

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 29/12/2018 - 10:36:36

Pseudo : reboot

Pas faux, tu ne nous épargne pas non plus

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 29/12/2018 - 17:24:21

Pseudo : patrick.l

bien sur .
actuellement pour un pro de la santé , investir dans des murs professionnels est toujours le meilleur placement possible .

ca donne une sécurité et une indépendance . d'autre part plus de loyers versés à fonds perdus . et enfin les taux de crédits sont super bas ( ils vont sans doute remonter progressivement dans les 2 ans à venir ) .

alors oui vas y ....investir est un bon moyen pour préparer de futurs revenus ou protéger un capital en vue de la retraite .

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 29/12/2018 - 17:27:05

Pseudo : patrick.l

concernant la forme , pour une SCI il faut au minimum 2 personnes .
cependant la SCI est avantageuse dans la mesure où elle permet de céder progressivement tes parts en cas de départ en retraite

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 29/12/2018 - 21:26:14

Pseudo :

n'achète rien dans un cabinet, tu vas tout perdre parce que tu resteras seul à bosser! expérience faite par bien des confrères...
Fais tout simplement de l'immobilier, en privé.

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 30/12/2018 - 10:36:51

Pseudo : Ronin

C'est à envisager pour l'avenir en effet d'autant que sous le coude de nos dirigeants une étude dont personne ne parle !!

Il serait question selon les avoirs de chacun en immobilier plan d’épargne etc... qu'une fois un montant de ressources retraite constitué et décent (montant par encore fixé) la retraite professionnelle constituée et calculée au titre de la répartition (dans chaque régime) ,ne serait plus versée pour continuer à payer les retraites de ceux qui sont moins pourvus financièrement.
En outre la pension de réversion versée à la veuve sera de 25% et non plus des 50% du régime complémentaire (dans notre cas). Bien sûr = à zéro su revenus immobiliers et autres
!

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 31/12/2018 - 09:57:37

Pseudo : Pioupiou

Acheter les murs de ton cabinet (suffisamment grand pour etre attractif et productif) est le meilleur moyen de tout revendre en fin carrière.
Les acheteurs sont moins frileux, que ce soit pour revendre tes murs au repreneur (qui fixera le niveau de loyer qui l'arrange avec des montages divers et variés ou bien de louer tes murs pour assurer ta retraite, ou combiner les deux.

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 31/12/2018 - 12:58:59

Pseudo : PSYCHOSOMATIQUE

Moi j'ai acheté les murs de mon cabinet ,et je n'ose plus investir d'argent dedans car je crains que les jeunes ne veuillent le reprendre ..je travaille seul dedans avec un bon benef mais pas mal de frais quand même vu la surface et la piscine..et c'est un peu ancien..alors je ne suis pas sûr de pouvoir le louer après ...donc s'il faut tout casser pour en faire un appart , j'hésite à mettre trop de fric dedans..
Pourtant c'est un bel outil que j'entretiens quand même mais ,je pense qu'il est trop grand pour un kiné seul et mal foutu pour vraiment accueillir un groupement ( ce qui correspond plus à la demande des jeunes ,je crois)
Donc , ce n'est pas sûr que je puisse le louer comme je l'avais prévu mais il me reste toujours des murs qu'il faudra revaloriser ..ou revendre

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 02/01/2019 - 20:53:39

Pseudo : Arnaud

C'est quoi la Retraite ?

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 02/01/2019 - 22:41:28

Pseudo : Yves MKDE

C'est quand vous ne pourrez plus travailler et qu'il ne vous restera plus qu'à mourir.

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 03/01/2019 - 11:03:45

Pseudo : Arnaud.

AMEN !!

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 13/01/2019 - 15:51:02

Pseudo : lebobo

investir sur de la pierre reste sans doute le meilleur plan,mais de nombreux paramétres peuvent tiédir le bilan final.1)selon la zone géographique qui module considérablement les prix achat/loyer/facilité de revente ou loyer à terme.2) la tendance générationelle étant au regroupement multi praticiens,mieux vaudra privilégier un local de forte superficie pour répondre à cette évolution,encore faut il que le potentiel patientéle soit compatible ,si c est le cas,créer un local neuf exclusivement pro en sci met à l abri de mauvaises surprises en rénovation ou aménagement de locaux existants rarement adap..tés(tables).si tu penses exercer durablement en solo ou à deux maxi,privilégier (,tjs en sci) l achat d un local facilement "recyclable" en logement à terme peut se concevoir( en cas de non revente pro) dans touts les cas,privilégies la formule sci….tu detiends 99% des parts,ton pére ton frére ta conjointe (qq de confiance en tout cas) 1%,tu payes un loyer(maxi) déductible de tes revenus pro,(que tu récupéres par le biais de la sci)...tu n amortis donc pas les murs pro et n auras donc pas d imposition sur les plues values si tu revends les murs lors du départ en retraite…..au moment de la revente,que ce soient des parts de sci ou des murs ne change rien…(expérience perso) tu peux méme dissoudre la sci et rematérialiser les parts en "bien immobilier".bonne carriére bien cordialement

Re: preparer sa retraite en achetant (des part de ) cabinet 14/01/2019 - 14:01:24

Pseudo : KINE 13

Bonjour Sam !
Pour répondre à ta demande, il est important que tu détermines plusieurs choses et d'abord de quoi tu as envie et comment tu envisages ton exercice professionnel. Car tout dépend de ce que tu aimes et ambitionnes. De là découleront les efforts que tu seras disposé à faire pour atteindre tes buts. Certains d'entre nous aiment travailler seuls , d'autres préfèrent travailler en équipe. Certains aiment être aux commandes et la gestion ne les rebute pas, d'autres préfèrent du clef en main et pas de souci. Certains sont de bons gestionnaires et des forçats du travail, d'autres privilégient leur famille, amis ou loisirs. Certains envisagent toute une carrière dans le même cabinet, d'autres préfèrent la mobilité. Certains acceptent de commencer modestement et prennent le temps de développer, achètent, revendent,investissent; d'autres voient grand d'entrée et acceptent de s'endetter lourdement pour un grand cabinet. Certains sont des fourmis , ont acquis de l'expérience et ont un capital de départ; d'autres sont des cigales et investir les force à épargner. Certains aiment vivre à la campagne, d'autres dans une petite ville, d'autres dans une grande ville. Certains aiment les locaux neufs , d'autres préfèrent le cachet de l'ancien . Certains envisagent plusieurs lieux ou mode d'exercice, d'autres un lieu unique. Certains mettent la priorité sur l'investissement professionnel, d'autres l'investissement de la résidence principale, d'autres encore l'investissement locatif.
Tout dépend de tes goûts, de ton âge, de tes besoins financiers pendant ton activité et pendant ta retraite.
L'investissement dans la pierre reste un bon investissement , à condition d'aimer l'immobilier et de s'en occuper et s'intéresser aux différentes lois de finances pour optimiser au mieux la rentabilité, d'avoir du flair,de la souplesse et de varier ses placements.
Mon choix personnel a été d'investir moyen dans le local professionnel bien placé, créer un activité, rénover et revendre avec une belle plus-value et en même temps acquérir ma résidence principale,rénover, louer et revendre avec une belle plus-value. Puis investir dans une zone en redynamisation avec des avantages fiscaux et limiter mes charges au strict minimum . Et maintenant revendre le tout sans plus-value et me reconvertir professionnellement ( un pied dans la kinésithérapie chez des confrères et un autre dans un autre domaine professionnel ),redevenir locataire de mon logement privé et investir en habitation pour louer en déléguant la gestion locative à mon super mandataire immobilier. Prendre du temps pour moi et travailler à mon rythme et racheter au moment de prendre ma retraite le plus TARD possible avec de bons revenus . Puis transmettre le reste à mes enfants.
Chaque cas est particulier et le meilleur placement est celui qui correspond à ton tempérament et si tu sais ce qui te convient tu accepteras les contraintes.
Plein d'enthousiasme pour tes projets !
CFT

mort du site (18 réponses - 12/01/2019)08/01/2019 - 22:01:11
chers confrères,au vu du ramassis d'inanités, d'états d'âmes imbéciles, de rancœur puérile ,d'opinions politiques et sociétales nauséabondes, qui parsèment ce site et le font ressembler de plus en plus à un torchon de forum abandonné à la lie de la profession, cette dernière se résumant souvent aux
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : gilloutyyann

chers confrères,
au vu du ramassis d'inanités, d'états d'âmes imbéciles, de rancœur puérile ,d'opinions politiques et sociétales nauséabondes, qui parsèment ce site et le font ressembler de plus en plus à un torchon de forum abandonné à la lie de la profession, cette dernière se résumant souvent aux mêmes pseudos benêts (vengeur masqué et Ronin en tête) parfois rehaussés de quelques clairvoyances, certes partiales et discutables, de Patrick,je pensais proclamer , dans cette rubrique "vie du site", la mort de ce beau lieu d'échanges qu'était Physiorama, dont la nécessité commerciale qui l'a emporté il y a peu sur la gratuité communautaire, s'est aussi malheureusement accompagné d'un remugle de défiance, de défaitisme,et d'aigreur , et gnagnagna, trêve de redondance

je vous embrasse, bande de nazes, comme disent les jeunes

Re: mort du site 08/01/2019 - 22:53:35

Pseudo : Yves MKDE

Pourquoi tant de haine vous aussi ?

Re: mort du site 08/01/2019 - 23:21:21

Pseudo : desabused man

ben et moi alors ? personne ne parle de moi?

Re: mort du site 09/01/2019 - 06:01:30

Pseudo : Vengeur masqué

C'est qui lui???

Toujours dans le monde des bisounours on dirait..

Re: mort du site 09/01/2019 - 08:30:39

Pseudo : sip

Est ce que vous connaissez d'autres forum (hors groupe facebook)pour discuter de la profession?

Je me suis inscrit sur DocaDoc mais en kinésithérapie il n'y a qu'un seul groupe, celui des kiné vestibulaire.

Re: mort du site 09/01/2019 - 09:17:50

Pseudo : vengeur masque

le site a toujours interessant seulement depuis quelques années il est a l'image de la profession!

on tente de discuter tarifs autrement dit argent: on recoit une volee de petits plombs

certains viennent postent et ne repondent plus

apres les diverses conversations tournent toujours autour des problemes entre confreres ou de contrat

comme je dis aux jeunes diplomes : "masser mobiliser c'est simple comme bonjour, gerer une affaire c'est un autre monde"

donc effectivement le forum est devenu "nul"
mais il faut juste se regarder dans la glace le matin....

Re: mort du site 09/01/2019 - 11:52:05

Pseudo : Ronin

Un exemple du dernier modèle de Citoyen avec pensée unique inculquée dès le plus jeune âge!!
"La pensée sous blister "comme le jambon !! lol.
Incapable de penser seul ,incapable de prendre les choses au deuxième degré ,il ne sait pas ce que c'est!!
Bref quel misère mentale!! Ce qui m'inquiètes c'est qu'il y en a de plus en plus....des Univers Intellectuels frelatés à 2 niveaux de compréhension 0 et 1 ...la pensée informatique incrustée depuis l'école primaire..Oui Non.
Ce que je dis c'est le" Bien Absolu" en face ceux qui disent le contraire c'est "le Mal absolu "(facho etc..)
il ne savent même plus qu'en réfléchissant (parce qu'ils ne réfléchissent plus ) il peut y avoir une vision intermédiaire celle qui permet de voir entre le lointain et le près parfois avec des lunettes !!
Un exemple histoire d'illustrer le propos:
1-Les climato-sceptiques ne croient pas que le CO2 intervienne dans les modifications climatiques (des fous des malades puisqu'on leur dit que OUI .et qu'il faut payer très cher pour cela.
2-Les climato-a

Re: mort du site 09/01/2019 - 11:54:48

Pseudo : Ronin

2-les climato-arnaqueurs pour les premiers (ramassr du fric à donf..)
3-Enfin une troisième voie :les climato -réalistes qui s'informent et réfléchissent ..et c'est là que notre ami est absent ..il faut Réfléchir !!!

Re: mort du site 09/01/2019 - 21:54:06

Pseudo : melanie

gillou a raison, ce site reflète aujourd'hui la petite rêverie du kiné très moyen, la c...erie diraient d'autres peu empathiques.
Je suis là moi aussi, dans cette désolation au quotidien.
A voir, est-ce qu'on est dans le virtuel en parlant ici, ou non?
L'actualité française nous montre que parler caché pose problème, à un moment, lorsque la parole n'est plus simplement impertinente, mais pousse au crime.
Réguler tout cela...pas simple; notre génération est aujourd'hui en obligation de faire des efforts de bonne intelligence. Je ne parle même pas de convivialité, ni de confraternité.

Re: mort du site 09/01/2019 - 22:04:32

Pseudo : Yves MKDE

Réfléchir et avoir accès à l'information sont interdit en France et cela peut même mener en prison si vous osez dire une vérité qui n'est pas officielle.
Exemple : un professeur d'histoire qui parlerait de génocide vendéen peut perdre sa place.
Exemple : une personne qui se demanderai si la RDC, l'Angola doivent fournir le même nombre de scientifique climatologue que la France ou les USA au GIEC serait un irresponsable
Exemple : une personne qui se demanderait pourquoi parmi les trois fondateurs du GIEC, notre scandinave n'aurait pas plus de la moitié des brevets mondiaux sur les éoliennes et forcement un opposant à discallifier
Exemple : une personne qui oserait dire qu'une femme n'est pas un homme, un jeune n'est pas un vieux, un blanc n'est pas un noir et vice versa, serait aussitôt condamné et mis au ban de la société bien pensante
Exemple : une personne qui oserait dire qu'un projet de société se pense sur plusieurs générations est un irresponsable qui ose voir plus loin que sa propre personne et la prochaine élection
Exemple : vous pouvez continuer ...

Re: mort du site 10/01/2019 - 10:02:45

Pseudo : Ronin

@Yves MKR tu as absolument raison.

il y a même la novlangue pour transformer l’étymologie d'un mot et en faire un délit passible des tribunaux.

Décidément on est dans une néo-république pseudo-démocratique

Re: mort du site 10/01/2019 - 18:04:15

Pseudo : gilloutyyann

à Iffig le plaintif : je ne vois pas le rapport
à Ronin le crétin : la logorrhée que tu répètes à cours de post me fait penser aux persévérations des pathologies neuro psy que je côtoient toute la journée.change de disque, l'ami

pour d'autres forums plus enlevés, je ne vois guère que Facebook. signe des temps?

Re: mort du site 10/01/2019 - 20:04:38

Pseudo : Ronin

@ gillouchiant...

tu côtoies des pathologies psy ou tu en fais parti ..
FB à mourir de rire !!
Non décidément tu es bien un gland de ton temps!!
Mais tu ne seras jamais un Chêne vu ton QI de pintade !!

Re: mort du site 10/01/2019 - 21:04:55

Pseudo :

dis donc, ronin, tu veux pas plutôt aller sur les rond-points? tu t'y fais bien carré comme tu sais nous la faire, avec les virgules de ton ridicul... je continue pas la rime, tu connais l'air
allez mon gars!

Re: mort du site 10/01/2019 - 21:02:16

Pseudo : gilloutyyann

mon petit, tu pousses l'insulte comme tu jouerais à celui qui pisse le plus loin. c 'est assez ridicule, je m'incline donc, et te laisse à ton délire paranoïaque. bonne théorie du complot!

Re: mort du site 11/01/2019 - 10:15:50

Pseudo : Ronin

Vous venez de m'apprendre les 2 petiots qu'instruire un CON ça peut être dangereux...et la Prof.est heureuse de vous accueillir sur le pont du Navire qui coule avec l'orchestre qui joue un morceau et vous qui chantez à tue tête sans avoir compris ce qui se passait !! Bonne nuit car pour vous c'est le noir toute la journée.

Re: mort du site 11/01/2019 - 12:35:07

Pseudo : reboot

On a le droit d'avoir des opinions divergents et heureusement!
Par contre là, il commence à y avoir sur ce forum une odeur de friture mélangée à celle du tabac froid avec qq tâches de gras ou de café soluble, un peu comme la prescription chiffonnée que vous balancent certains patients sur votre bureau en vous disant : " moi je paye pas je suis à 100%..."
Bref, on peut toujours se contredire, c'est d'ailleurs ce que j'apprécie sur ce forum, mais on peut contacter rester courtois voire utiliser des sous-entendus...

Re: mort du site 11/01/2019 - 18:33:30

Pseudo : Ronin

Justement les Gilets Jaunes ne veulent plus de sous-entendus !!et des mensonges enrobés dans les bonnes intentions.
Il faut avoir le courage un jour d'appeler un chat un chat n'en déplaise à certains!

Re: mort du site 12/01/2019 - 19:24:53

Pseudo : desabused man

moi si ca ne vous dérange pas je préfère appeler une chatte , une chatte .
bon ok je sors

Formation des profs libérales médicales et des salariés medicaux (1 réponse - 12/01/2019)12/01/2019 - 14:05:57
Avons nous un manque de formations chez les spécialistes ( rhumato, médecin en tout genre ....du sport ... et de mars !) ? Car on note toujours une classification "psy " alors que cela n'a rien avoir parfois . La facilité c'est dire ; il est psy, quand on ne peut donner d'explications à la pathologi
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Bbr

Avons nous un manque de formations chez les spécialistes ( rhumato, médecin en tout genre ....du sport ... et de mars !) ? Car on note toujours une classification "psy " alors que cela n'a rien avoir parfois . La facilité c'est dire ; il est psy, quand on ne peut donner d'explications à la pathologie, alors sur pas du tout .
Plus personne en fait ne fait un bilan complet patient en slip, on loupe des choses simple par manque de temps car cela est penible d'attendre le déshabillage et le rehabilage alors que le tarif est ridicule .... ils disent . Moi je dis ; vous vous êtes trompés de boulot.
Les patients ont plus confiances en leur veterinaire que le medecin !

Re: Formation des profs libérales médicales et des salariés medicaux 12/01/2019 - 19:02:50

Pseudo : Leonarda

Il faut quand même reconnaître que l'approche bio-psycho-sociale de la pathologie est intéresante, et que tout n'est pas à jeter.

Osiris, Cesar et Ngap (3 réponses - 12/01/2019)11/01/2019 - 15:17:08
Bonjour,kiné libéral effectuant des séances en ehpad public, le suivi et la facturation étaient effectuées en cabinet. Depuis le 1er Janvier, pour chaque patient vu, il va falloir laisser une trace écrite et une trace informatique dans le logiciel osiris. Ce logiciel semble bien touffu, et il faut n
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Osiris

Bonjour,
kiné libéral effectuant des séances en ehpad public, le suivi et la facturation étaient effectuées en cabinet. Depuis le 1er Janvier, pour chaque patient vu, il va falloir laisser une trace écrite et une trace informatique dans le logiciel osiris. Ce logiciel semble bien touffu, et il faut notamment spécifier, pour chaque séance, la typologie de l'acte effectué.
Sauf que la nomenclature CSARR du logiciel n'a pas grand chose à voir avec la NGAP.
Comment se passe cette facturation à l'acte? On oublie la NGAP?!? Les gens sur place ne semblaient pas plus informés que cela et la responsable de la mise en place était absente...
Des retours d'expérience pour donner votre façon de faire?
Merci :)

Re: Osiris, Cesar et Ngap 12/01/2019 - 08:13:47

Pseudo : Leonarda

Voilà ce comment cela se passait quand je travaillais en SSR:

Je donnais une facture papier "classique" à la secrétaire qui facturait aux caisses. L'établissement recevait l'argent et me faisait un chèque en fin de mois.
Parallèlement on remplissait dans Osiris le CSARR: pour chaque patient, selon la pathologie , on cochait ce qu'on faisait. C'était enregistré dans le dossier informatique du patient. Ca sert d'outil statistique au médecin DIM (ou DIMM) et avec ça, l'établissement sait combien il consomme de soins de kinés. Plus il consomme , mieux c'est car cela prouve qu'il a une forte activité et peut avoir des "budgets " .

Re: Osiris, Cesar et Ngap 12/01/2019 - 11:26:52

Pseudo : Ronin

"Plus il consomme , mieux c'est car cela prouve qu'il a une forte activité et peut avoir des "budgets " .
Théorie Optimiste !!
en fait si trop de conso :restriction de certains soins

Re: Osiris, Cesar et Ngap 12/01/2019 - 11:56:15

Pseudo :

@Leonarda
Merci pour ta réponse. Quand on vient de l'extérieur pour 4/5 patients je trouve ça un peu lourd...un intermédiaire en plus entre le praticien et la caisse = risque augmenté d'erreur, donc obligation de continuer le suivi/pointage sur le soft du cab, peut-être devoir aller régulièrement aller relancer sur place en cas d'impayé, etc...

Par contre au niveau des prescriptions, l'hôpital devrait en avoir la gestion à 100% non? Si l'ordo vient du médecin traitant...

ordre mk et cotisations (7 réponses - 11/01/2019)05/10/2018 - 12:11:55
Bonjour,Voilà ma situation : Je suis à la base un anti-ordre et donc durant mon salariat j'ai jamais voulu payer et j'ai réussit à les éviter certaines années grâce à un changement d'adresse. En 2017 et 2018, alors que j'étais kiné inactif je les ai contacté pour m'inscrire et me mettre en règle et
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Mo

Bonjour,

Voilà ma situation : Je suis à la base un anti-ordre et donc durant mon salariat j'ai jamais voulu payer et j'ai réussit à les éviter certaines années grâce à un changement d'adresse. En 2017 et 2018, alors que j'étais kiné inactif je les ai contacté pour m'inscrire et me mettre en règle et donc j'ai payé. Dernièrement, j'ai débuté une activité libérale (kiné), et cette semaine je reçoit une mise en demeure pour l'année 2015 (75 euros pour salariat).
Donc, ont-ils le droit de me menacer alors que je n'ai jamais reçu d'appel à cotisation (lettre recommandée non reçu car n'habitait pas l'adresse) et donc je ne pouvais pas demander de minoration (j'y avais le droit). N'y a-t-il pas une période de prescription. Pourquoi 2015 et pas 2014 et 2016, c'est quoi leur logique ?

Merci

Re: ordre mk et cotisations 05/10/2018 - 13:56:16

Pseudo : vengeur masque

tu fais comme les mange merde: tu pleures!!
si ca marche tant mieux
sinon tu payes

Re: ordre mk et cotisations 05/10/2018 - 17:48:39

Pseudo : patrick.l

leur logique : ramasser un max de fric pour pouvoir percevoir de grasses indemnités ….

Re: ordre mk et cotisations 05/10/2018 - 19:21:29

Pseudo : Yves MKDE

L'ordre arrive à me demander une cotisation pour une année non travaillée et 280€ pour un travail salarié une autre année mais ne m'ont pas remboursé ce qu'ils me doivent !

Re: ordre mk et cotisations 05/10/2018 - 23:56:47

Pseudo : cor masqué

la prescription est de 5 ans.

Re: ordre mk et cotisations 11/01/2019 - 10:39:21

Pseudo : WASP la rebelle

Je pense qu’on se fait rouler dans la farine avec cet ordre qui ne sert à rien et que certaines demandes de cotisations n’ont pas lieu d’être. . . Et que je me refuse à payer. J’ai eu mon DE quand cet ordre n’existait pas, j’ai fait un peu de libéral et travaillé à l’hosto, puis j’ai fait Bois Larris. En 96, j’ai quitté la FPH pour partir dans le privé et faire tout autre chose. En 2011, en rentrant après 18 mois passés à l´étranger, j’avais besoin de sous alors pourquoi ne pas faire quelques mois comme kiné à la cure thermale ? et là j’ai dû m’inscrire au Conseil de l’ordre. . . Fatale erreur. Au moment de m’acquitter de la cotisation, j’ai décidé de ne payer qu’au prorata de ce que j’avais travaillé à la cure soit 2 / 12 ème. Depuis, je suis retournée vers le secteur médico social où j’exerce les fonctions de chef de service éducatif donc rien à voir avec le paramédical. Chaque année, j’ai droit à l’appel à cotisation. Apparemment je serais sensée payer en tant que kiné inactif et apparemment à la retraite tu es soit disant obligé de continuer à payer !!!! Et pourquoi pas tes enfants jusqu’à la 3ème génération ??? A la cure thermale, j’ai vu des choses qui m’ont profondément choquée : un collègue qui continuait à exercer à 83 ans, un petit jeune espagnol qui ne comprenait pas un mot de français (pour un métier de contact génial !!!) et un autre complément imbibé toute la journée mais ils s’étaient acquitté de leurs cotisations alors ils pouvaient exercer !!! Bref, il serait temps de faire quelque chose pour ne plus se faire racketter comme ça. Enfin moi je fais de la résistance. C’est comme si tu avais vendu ta maison et qu’on t’obligeait à continuer de payer l’assurance. On va où ?

Re: ordre mk et cotisations 11/01/2019 - 11:02:30

Pseudo : vengeur masque

c'est tres bien d'etre rebelle mais à chaque appel que je propose pour contester l'ordre personne ne bouge!

pourquoi ne pas creer une page FB: MK anti-ordre

on verra bien

Re: ordre mk et cotisations 11/01/2019 - 18:36:39

Pseudo : Ronin

Payer c'est accepter l’intérêt de l'Ordre, après se taire parait logique une fois qu'on a payé!!!

Kiné et ostéopathe dans un cab de Kiné (4 réponses - 11/01/2019)27/12/2018 - 23:06:09
Bonjour, pouvez vous me donner svp la réglementation concernant les règles d'utilisation du cabinet de Kiné avec un praticien qui va faire de l'ostéopathie ( il est kine aussi ) ?C'est à dire pouvons nous avoir la même entrée , même salle d'attente ?
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Tt

Bonjour, pouvez vous me donner svp la réglementation concernant les règles d'utilisation du cabinet de Kiné avec un praticien qui va faire de l'ostéopathie ( il est kine aussi ) ?

C'est à dire pouvons nous avoir la même entrée , même salle d'attente ?

Re: Kiné et ostéopathe dans un cab de Kiné 27/12/2018 - 23:28:00

Pseudo : Yves MKDE

Cela ne m'a pas pris longtemps pour avoir une réponse :
Partage de locaux entre professionnels de santé et ostéopathes : ce que disent les textes

Partage de locaux entre professionnels de santé et ostéopathes : Ce que disent les textes
Les conditions selon lesquelles un médecin ou un masseur-kinésithérapeute d’une part et un ostéopathe, ou, de manière plus large, un autre professionnel de santé d’autre part, peuvent partager leurs locaux professionnels ne font l’objet d’aucune disposition législative ou réglementaire, ni de dispositions dans les Codes de déontologie des professionnels de santé, mais peuvent relever de certaines précautions sanitaires.

A - Aspect législatif
Il convient de distinguer deux situations :

-Le cadre général ;
-La situation des maisons de santé.

1. Le cadre général :

Le cas dans lequel des professionnels de différentes catégories décident de s’associer, de manière formelle ou informelle, afin de partager des locaux professionnels est le plus répandu. Il s’agit de situations dans lesquelles ces professionnels organisent leur mutualisation de locaux par l’intermédiaire de Sociétés Civiles de Moyens (SCM) constituées ou de fait, Sociétés Civiles Immobilières (SCI), locations, etc. Dans cette configuration, le régime juridique général, fondé notamment sur la liberté d’installation et d’entreprise, prévaut.

Aucune disposition législative ne permet donc à l'ordre des médecins d’étendre à ce type d’association les conclusions du rapport Simon (Rapport Simon - Maisons de santé interprofessionnelles et déontologie médicale - 2012), qui disposent que :

Ne peut être admise l’association de médecins avec :

- Les professionnels dont tout ou partie de l’activité est commerciale (pharmacie d’officine, magasin d’optique…) ;
- Les professions dont les contours sont mal définis et pour lesquels la présence de médecins peut servir de caution et entretenir une certaine confusion sur leur champ d’exercice (ostéopathes, par exemple.).

2. Les maisons de santé :

L’autre situation concerne les maisons de santé, organisées par l'article L.6323-3 du Code de la Santé Publique (CSP) et destinées à réunir au moins trois spécialités, parmi les professionnels du monde sanitaire, médico-social et social et ceux du service aux personnes, ainsi définies :

« Les maisons de santé assurent des activités de soins sans hébergement et peuvent participer à des actions de santé publique ainsi qu'à des actions de prévention et d'éducation pour la santé et des actions sociales. Les maisons de santé sont constituées entre des professionnels de santé. Elles peuvent associer des personnels médico-sociaux. Les professionnels médicaux et auxiliaires médicaux exerçant dans une maison de santé élaborent un projet de santé, témoignant d'un exercice coordonné et conforme aux orientations des schémas régionaux mentionnés à l'article 1434-2 (...) Celui-ci est transmis pour information à l'agence régionale de santé ».

Les maisons de santé ainsi constituées peuvent prétendre à financement public. 284 maisons de santé étaient ouvertes au 31 janvier 2013, pour 288 en projet à la même date. Dans ce cadre, la position de l'ordre des médecins pourrait paraître moins illégitime, dès lors que l'article L.6323-3 CSP ne fait référence qu'aux professionnels de santé et personnels médico-sociaux (ce que ne sont pas les ostéopathes). Néanmoins, et dès lors qu’ils ne participent pas « à des actions de santé publique ainsi qu'à des actions de prévention et d'éducation pour la santé », autrement dit ne sont pas partie prenante du projet de maison de santé bénéficiant d’un financement public, rien ne semble s’opposer à ce que les ostéopathes partagent des locaux avec la maison de santé, par analogie à la situation générale établie en A-1.).

B - Dispositions des Codes de déontologie
Rien dans le code de déontologie médical (CDM) pas plus que dans le code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes (CDMK) ne permet de conclure qu'un médecin ou un masseur-kinésithérapeute ne peut partager ses locaux (entrée et salle d'attente commune) avec un ostéopathe. La seule disposition qui pourrait permettre une interprétation large en faveur de l'exclusion des ostéopathes est contenue dans les articles relatifs au compérage qui prévoient :

Article 23 CDM (Article R.4127-23 du code de la santé publique) :

« Tout compérage entre médecins, entre médecins et pharmaciens, auxiliaires médicaux ou toutes autres personnes physiques ou morales est interdit. »

Article 71 CDMK (Article R.4321-71 du code de la santé publique) :

« Le compérage entre masseurs-kinésithérapeutes, ou entre un masseur-kinésithérapeute et un autre professionnel de santé ou toute autre personne est interdit. »

D’un point de vue déontologique, la position des ordres consistant à interdire le partage de locaux avec des ostéopathes paraît infondée, sauf à démontrer qu’une telle situation est constitutive du « délit de compérage. »

C - Le risque épidémique
Le partage de la salle d’attente avec un médecin spécialiste des maladies infectieuses constitue la seule circonstance justifiant une proscription. Celle-ci s’applique à l’ensemble des professions de la santé.

D - Conclusion
Toute instruction provenant de l'ordre des médecins ou des masseurs-kinésithérapeutes et visant à prohiber le partage de locaux avec des ostéopathes pourrait être considérée comme créant une situation de discrimination - au sens constitutionnel du terme - et de boycott. Dès lors, une contestation formelle pourrait être légitime.

Par la faiblesse des arguments déployés, l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes reconnaît d’ailleurs implicitement cette situation dans sa circulaire n°11 du 07 juin 2010 :

« Un ostéopathe « ni-ni » et un masseur-kinésithérapeute peuvent-ils partager une salle d’attente ? »

Déontologiquement nous ne voyons pas d’impossibilité.

Est-ce souhaitable ?

Trois difficultés semblent inévitables : « Le risque de confusion entre les deux activités, la possibilité de publicité pour l’ostéopathe qui ne doit pas avoir de retombées sur l’activité thérapeutiques du masseur-kinésithérapeute, enfin, en cas de poursuite pour exercice illégal de la médecine ou de la masso-kinésithérapie, le risque d’accusation de complicité contre le masseur-kinésithérapeute. »

En conclusion, le SFDO invite les ostéopathes à persévérer lorsque des projets de partage de locaux sont menacés par des injonctions infondées provenant des ordres professionnels, et, le cas échéant, à transmettre la présente note à leurs partenaires.

Paris, le 26 mai 2014,

Le Conseil d’Administration

Dernière mise à jour : 16/11/16

Re: Kiné et ostéopathe dans un cab de Kiné 05/01/2019 - 00:20:12

Pseudo : Tt

Merci

Re: Kiné et ostéopathe dans un cab de Kiné 08/01/2019 - 13:08:04

Pseudo : Ronin

Il suffit de mettre
:
KIné = *
Ostèo = *****

ça suffit pour les patients !

Re: Kiné et ostéopathe dans un cab de Kiné 11/01/2019 - 18:26:00

Pseudo :

Question subsidiaire :
dans ma ville, un cabinet de kiné récent, avec le beau sigle kiné sur les fenêtres, dans un cercle, avec écrit à l'intérieur "cabinet d'ostéopathie".
Ca ne choque que moi? Utiliser le sigle d'une profession paramédicale pour promouvoir du para-...rien?