Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

PhysioTchat : Forum sur la législation de la rééducation et de la kinésithérapie.

Si des propos choquants ou diffamatoires sont tenus dans cet espace, nous vous remercions de nous en informer au plus vite.

Tout déployer

cachet (3 réponses - 17/09/2018)15/09/2018 - 23:55:26
Bonjour,Pourriez-vous svp m'indiquer quelles sont les informations qui doivent figurer sur le tampon du kiné ? NOM ADRESSE TÉL ADELI ? Est-ce que le terme conventionné doit figurer ainsi que les cases cab/conv/id/spec doivent figurer comme les médecins ?Désolé mais je n'ai rien trouvé dans la réglem
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : kiné à l'ouest

Bonjour,

Pourriez-vous svp m'indiquer quelles sont les informations qui doivent figurer sur le tampon du kiné ? NOM ADRESSE TÉL ADELI ?
Est-ce que le terme conventionné doit figurer ainsi que les cases cab/conv/id/spec doivent figurer comme les médecins ?
Désolé mais je n'ai rien trouvé dans la réglementation...
Merci

Re: cachet 15/09/2018 - 23:45:56

Pseudo : Yves MKDE

C'est la sécu qui vous fournit le tampon donc pas de problème.
Il y a dessus les mêmes information que sur les feuilles de soins.

Re: cachet 15/09/2018 - 23:58:01

Pseudo : kiné à l'ouest

Merci Yves

Et non la sécu ne fournit pas de tampon partout, donc je dois le commander.

Re: cachet 17/09/2018 - 10:38:14

Pseudo : Victory

Moi non plus, la sécu ne m'a jamais fourni de tampon. Ils devaient être riches chez toi Yves ^^.
Pas de réglementation pour cela à ma connaissance, j'en ai fait un avec nom, MK, Adeli, adresse et numéro de tél, pas de place pour le reste.
En fait, je ne m'en sers quasiment jamais, étant donné que tout est télétransmis, les feuilles de soins sont pré-remplies, les courriers tapés à l'ordinateur. Il n'y a que si je fais une ordonnance que je l'utilise, c'est à dire 2-3x par an.

ARS et installation en maison de santé (4 réponses - 16/09/2018)05/09/2018 - 18:31:30
Bonjour, quelles sont les différentes formes de liens entre l'ARS et les maisons de santé? J'ai cru comprendre que l'on peut en être complètement indépendant, ou pas. Quelles contraintes dans le second cas? La demande d'aide à l'installation en zone sous-dotée dépend-t-elle d'un lien (contrat) entre
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Install

Bonjour, quelles sont les différentes formes de liens entre l'ARS et les maisons de santé? J'ai cru comprendre que l'on peut en être complètement indépendant, ou pas. Quelles contraintes dans le second cas? La demande d'aide à l'installation en zone sous-dotée dépend-t-elle d'un lien (contrat) entre la maison de santé et l'ARS?
Merci d'éclairer un peu ma lanterne :)

Re: ARS et installation en maison de santé 06/09/2018 - 13:46:10

Pseudo : nico31000

bonjour,
il existe de nombreuses aides (CPAM, région,..)concernant l'ARS et les MSP, effectivement vous serez soumis à un contrat encadrant le fonctionnement (parcours de soins, permanence etc..) mais vous restez indépendant sur le plan du soin lui même.
C'est avant tout l'ARS qui 'organisera' la coordination pluripro par l'intermédiaire des plateformes territoriales d'appui.
C'est intéressant pour le kiné qui souhaite collaborer avec les autres professionnels sur les patients complexes.
Le mieux est de vous adresser à un référant ARS de votre région, car chaque ARS à ses propres contrats.

Re: ARS et installation en maison de santé 07/09/2018 - 09:17:29

Pseudo : Jojobzh

Merci pour votre réponse :)

Re: ARS et installation en maison de santé 07/09/2018 - 22:10:46

Pseudo :

on est indépendant sur le plan du statut, et soumis quant au travail. Demandez aux travailleurs uber!

Re: ARS et installation en maison de santé 16/09/2018 - 22:07:10

Pseudo : mp

En maison de santé, c'est un travail de groupe interdisciplinaire, qui dit groupe, dit structure qui peut imposer des contraintes qui s'appliquent à tous.
De plus, les mds doivent avoir un projet médical sous la surveillance de l'ars, et d'après ce que se dit, la première contrainte serai le système informatique commun.

Bilan (4 réponses - 16/09/2018)09/09/2018 - 22:20:44
Bonjour Lors de la prise en charge d'un nouveau patient est il possible de faire un bilan et une séance lors du premier rdv et donc de facturer ces 2 actes (séance et bilan ) à la même date sans risquer un rejet des caisses?
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : ALF

Bonjour
Lors de la prise en charge d'un nouveau patient est il possible de faire un bilan et une séance lors du premier rdv et donc de facturer ces 2 actes (séance et bilan ) à la même date sans risquer un rejet des caisses?

Re: Bilan 09/09/2018 - 22:49:19

Pseudo : Kpas

Oui mais tu dois effectivement faire ton bilan ET ta séance et non pas dire aux patients que tu commenceras les soins la fois d’apres...

Re: Bilan 09/09/2018 - 23:04:59

Pseudo : patrick.l

ca fait des années que je fais ca et je n'ai jamais eu de problèmes

Re: Bilan 10/09/2018 - 10:13:43

Pseudo : Hierocles

15 ans que je fais comme ca et c'est normal!

Re: Bilan 16/09/2018 - 21:56:10

Pseudo : mp

Si la prescription concerne un traitement nécessitant une dap ?

Installation en maison de santé communale (5 réponses - 13/09/2018)13/09/2018 - 19:17:57
Bonsoir, je vous propose une hypothèse de travail :)Soit une maison de santé (communale) qui ouvre. Deux kinés sont "prévus". Est-ce-qu'un kiné peut proposer à la mairie de payer le loyer et les charges prévues pour 2 et de prendre un assistant dans un second temps quand il sera certain qu'il y a bi
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Dilemme75

Bonsoir, je vous propose une hypothèse de travail :)
Soit une maison de santé (communale) qui ouvre. Deux kinés sont "prévus".

Est-ce-qu'un kiné peut proposer à la mairie de payer le loyer et les charges prévues pour 2 et de prendre un assistant dans un second temps quand il sera certain qu'il y a bien du boulot pour deux?

Est-ce-que ça vous semble risqué d'un point de vue financier? (loyer/charges x2 au début + investissement matériel)

Merci.

Re: Installation en maison de santé communale 13/09/2018 - 19:50:22

Pseudo :

Peux-tu nous dire à combien s'élève le loyer+les charges+le matériel hightech?

Re: Installation en maison de santé communale 13/09/2018 - 19:51:14

Pseudo :

s'élèvent pardon

Re: Installation en maison de santé communale 13/09/2018 - 21:15:34

Pseudo : Dilemme75

Loyer global 1000€ sans les charges. Budget du matériel à déterminer.

Re: Installation en maison de santé communale 13/09/2018 - 21:31:24

Pseudo : patrick.l

ca dépend énormément du nombre de patients potentiels .

qui a décidé que 2 kinés seraient nécessaires ?

Re: Installation en maison de santé communale 13/09/2018 - 21:38:36

Pseudo :

et ça dépend aussi de: es-tu certain que tu auras un assistant? par les temps qui courent...

Un peu de lecture (4 réponses - 13/09/2018)12/09/2018 - 12:23:35
Bonjour,Ce matin Google me suggérait un peu de lecture (justice), je me suis dis que dans votre pratique quotidienne, cela pourrait vous intéresser... et peut-être faire + attentionhttp://sosconso.blog.lemonde.fr/2018/09/11/quand-le-kinesitherapeute-provoque-une-fracture-du-femur/Bonne lecture...
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Mo

Bonjour,
Ce matin Google me suggérait un peu de lecture (justice), je me suis dis que dans votre pratique quotidienne, cela pourrait vous intéresser... et peut-être faire + attention

http://sosconso.blog.lemonde.fr/2018/09/11/quand-le-kinesitherapeute-provoque-une-fracture-du-femur/

Bonne lecture...

Re: Un peu de lecture 12/09/2018 - 19:48:03

Pseudo : Yves MKDE

C'est une catastrophe pour nous en libéral car cela va faire jurisprudence est nous avons tous la plupart de nos ordonnances qui sont rédigées "(dix) séances de rééducation du genou, dos, épaule ...) donc nous ne devons prendre en charge nos patients que lorsque nous aurons l'intégralité du dossier : CRO, radio, scan, biologie, avis éclairé du chir, du médecin ... soit plusieurs semaines de collecte de données pour les patients qui y arriveront car il aurait été hors de question que je me batte pour chaque patient pour cela. Nous faisons déjà assez d'administratif comme cela. Je suis heureux de quitter le monde libéral et bientôt le monde de la kiné (alors que le métier me plaît depuis bientôt 30 ans).

Re: Un peu de lecture 12/09/2018 - 22:38:37

Pseudo : Kpas

La catastrophe c’est surtout pour la patiente

Re: Un peu de lecture 13/09/2018 - 10:45:14

Pseudo : Mo

Je trouve qu'il a bon dos le kiné dans cette affaire.
Qui aurait pu imaginé un risque élevé de fracture après 1 mois et demi post-ablation de matériel chez une patiente de 36 ans ? Surtout qu'il n'y avait rien dans le dossier
Les médecins qui n'indiquent rien, eux ne sont pas inquiéter...

Re: Un peu de lecture 13/09/2018 - 13:20:43

Pseudo : reac

est-ce vraiment juste que la sécurité sociale, c'est à dire la solidarité nationale prenne en charge les soins consécutifs à des pratiques de loisir individuelles à haut risque ???

pour moi : Non

Rétrocession (7 réponses - 06/09/2018)03/09/2018 - 11:55:24
Bonjour, existe-t-il un texte qui "encadre" les rétrocessions? Ce qu'elles sont censées couvrir, etc...je ne trouve pas grand chose pour l'instant. Merci.
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Jojobzh

Bonjour, existe-t-il un texte qui "encadre" les rétrocessions? Ce qu'elles sont censées couvrir, etc...je ne trouve pas grand chose pour l'instant. Merci.

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 14:54:29

Pseudo : patrick.l

oui il existe un texte …
ca s'appelle le contrat que les professionnels signent entre eux .

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 19:36:05

Pseudo : céleste58

le bon sens voudrait que la rétro couvre les frais engendrés par l'assistant (prorata du loyer, utilisations des machines et du coût de fonctionnement du cabinet= EDF eau internet... de la patientèle préexistante à ton arrivée...), ça n'est pas difficile à évaluer, demande le bilan comptable à ton gérant. elle peut être un peu plus élevée si tu tiens compte de l'investissement personnel et professionnel qu'a fait le gérant pour monter son cabinet, sans lequel tu n'aurais pas la possibilité d'exercer il faut le reconnaître.
Le problème, c'est que souvent, elle dépasse très largement les frais que tu occasionnes (6 ans d'assistanat je sais de quoi je parle) auquel cas tu rapportes bcp bcp plus que ce que tu ne coûtes réellement...
Pour exemple, mes frais de fonctionnement depuis que je ne suis plus assistante équivalent au grand maximum à une rétro de..... 10% (!!!!!) je ne retournerais assistante pour rien au monde ! pour mon cas, il s'agit du même département, la comparaison tient donc bien la route.
cela dit, ça dépend des régions et du prix des loyers ...

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 20:17:02

Pseudo :

Et oui il faut bien que le titulaire gagne un plus... sinon il n'y a aucun intérêt d'avoir des assistants surtout avec les risques auprès des banques des prêts effectués lors de l'investissement initial.
Dsl

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 21:24:30

Pseudo :

"Et oui il faut bien que le titulaire gagne un plus... sinon il n'y a aucun intérêt d'avoir des assistants".

Merci.

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 21:35:57

Pseudo :

De rien, pourquoi tu penses que quelqu'un prend un assistant par plaisir du métier et de l'assistant? Vaste blague !

Re: Rétrocession 03/09/2018 - 22:36:49

Pseudo : Jojobzh

Donc il n'y a pas de texte réglementaire, et finalement tout le monde fait ce qu'il veut.
Au final, je pense aussi que si deux kinés par exemple investissent dans un cabinet où 5 kinés peuvent travailler, ce n'est pas pour le bien de la population qui s'accumule à sa porte, comme on peut lire dans la plupart des annonces de recherche d'assistant...c'est pour gagner de l'argent, un jour.
Je n'ai rien contre.
Mais il ne faut pas non plus compter sur l'hypothétique présence d'assistants pour espérer payer les traites du loyer/prêt/matériel, et venir se plaindre quand ceux-ci se débinent ou sont aux abonnés absents.
Pour investir, il faut des reins solides.

Re: Rétrocession 06/09/2018 - 14:03:34

Pseudo : nico31000

bonjour, tout est défini dans les contrats, le titulaire (entreprise) offre des moyens à l'assistant (autre entreprise) qui offre des services (eh oui le soin est considéré comme un service en droit).
Un peu comme un loyer, la rétro est donc un équilibre dans un contrat.
L'assistant peut partir quand il le souhaite (avec préavis) le titulaire rentabilise son emplacement mais ne peut pas partir quand il veut (surtout s'il a beaucoup investi)
Donc 30% c'est trop, 5% c'est trop peu, 20% est un bon compromis et celui qui veut gagner plus peut s'associer..mais il perdra de la liberté (eh oui elle a un coût la liberté)

Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile (5 réponses - 06/09/2018)05/09/2018 - 11:52:18
Bonjour, suite à l'avenant conventionnel n°5 et la création du forfait AVC et du forfait accompagnement du retour à domicile depuis le 1er juillet dernier, je souhaiterai connaitre les modalités à effectuer pour la facturation.Merci de votre aide.
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Romain

Bonjour,
suite à l'avenant conventionnel n°5 et la création du forfait AVC et du forfait accompagnement du retour à domicile depuis le 1er juillet dernier, je souhaiterai connaitre les modalités à effectuer pour la facturation.
Merci de votre aide.

Re: Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile 05/09/2018 - 18:09:20

Pseudo : Victory

AMELI:

La prise en charge rapide à domicile liée à un accident vasculaire cérébral (AVC), forfait FRD

L’objectif de ce forfait est de favoriser le retour à domicile pendant la phase aiguë et subaiguë (jusqu’à 6 mois) des patients sortant d’une hospitalisation pour AVC (MCO ou SSR) et nécessitant une rééducation kinésithérapique.
Dans quels cas facturer le forfait d’accompagnement du retour à domicile en post-hospitalisation suite à un AVC ?

Cette rémunération complémentaire aux actes de rééducation habituels est versée sur la base d’un forfait qui comprend :

la prise en charge rapide (dans un délai de 3 à 4 jours), initialement à domicile, pluri-hebdomadaire ;
la participation à l’éducation du patient et de son entourage ;
la coordination avec le médecin traitant et les autres professionnels de santé impliqués dans la prise en charge, attestée par la transmission du BDK ;
la transmission d’un point d’étape sur la rééducation en cours, au médecin traitant et à l’équipe médicale en vue de la consultation post-AVC (hospitalière et/ou extra hospitalière) au moment de la facturation du forfait.

Comment facturer ce forfait ?

Ce forfait complémentaire aux actes de rééducations habituels est facturable une fois pour chaque patient, 30 jours après la première prise en charge par le masseur-kinésithérapeute, à l’aide d’un code prestation spécifique FRD.

Re: Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile 05/09/2018 - 22:17:55

Pseudo : reac

@ Victory

tu peux coller le lien de ta source? je cherche la même info pour le forfait de retour à domicile après chir orthopédique...

merci

Re: Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile 06/09/2018 - 08:30:56

Pseudo : Victory

https://www.ameli.fr/masseur-kinesitherapeute/exercice-liberal/facturation-remuneration/tarifs/prise-charge-domicile

Re: Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile 06/09/2018 - 10:40:41

Pseudo : hary311

Voile la réponse de VEGA
Pour utiliser les nouveaux forfaits FAD et FRD, il suffit de rajouter une ligne de cotation sur une fiche de traitement, et de coter FAD1 ou FRD1.

FAD: "Forfait retour à domicile post chirurgie orthopédique" d'une valeur de 20€
FRD : "Forfait retour à domicile post AVC" d'une valeur de 100€
Le FAD1 se facture obligatoirement à domicile.
Le FAD1 peut se facturer avec IFO / IFS / IFA.
Le FRD1 peut se facturer avec IFN / IFS / IFA.
Le FAD1 et FRD1 sont incompatibles avec les majorations de NUIT et DIM/F (la notion d'urgence ne fonctionnera donc pas).
Ces actes sont facturables une fois par patient et en tiers-payant.

Re: Facturation forfait AVC et forfait accompagnement du retour à domicile 06/09/2018 - 12:49:50

Pseudo : reac

Merci pour ces informations importantes !

contrat d'exercice à frais commun ou SCM? (6 réponses - 06/09/2018)05/09/2018 - 17:49:08
Bonjour!Avec mon compagnon nous allons ouvrir un cabinet et nous voudrions savoir si un contrat d'exercice à fais commun était suffisant ou si c'était mieux de créer une SCM?Merci de vos réponses
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : FionaF

Bonjour!
Avec mon compagnon nous allons ouvrir un cabinet et nous voudrions savoir si un contrat d'exercice à fais commun était suffisant ou si c'était mieux de créer une SCM?
Merci de vos réponses

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 05/09/2018 - 18:04:59

Pseudo : Victory

Je ne m'y connais pas plus que ça en SCM, mais la réponse est simple.
Si vous êtes sûrs de bien vous entendre sur les décisions à prendre, une libre association suffit.
Mais si vous êtes amenés à vous séparer et que la relation professionnelle se détériore également, mieux vaut avoir des statuts clairs, comme dans le cas d'une SCM (ou tout autre type de contrat)

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 05/09/2018 - 18:05:32

Pseudo : patrick.l

si vous prévoyez d'avoir des associés à long terme autant créer de suite une SCM .

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 05/09/2018 - 23:04:30

Pseudo : FionaF

D'accord, je m'associe avec mon compagnon donc normalement l'entente devrait être bonne :). Nous ne projetons pas d'avoir des associés mais des assistant à moyen terme voir court terme. Cela ne pose pas de soucis dans le cas d'un contrat d'exercice à frais communs?
Nous allons emprunter à la banque donc faire un crédit ou crédit bail, aucun soucis dans le cadre d'un contrat d'exercice à frais communs?
Merci de vos réponses :)

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 05/09/2018 - 23:10:42

Pseudo : Kpas

Bonjour
Si tu n’es pas en SCM,quand tu veux acheter du matériel en commun en crédit bail ça bloque car tu n’as pas de numéro de siret commun et tu es obligé de «  bidouiller »pour acheter chacun la moitié de l’appareil en leasing ( dans l’urgence c’est compliqué)

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 05/09/2018 - 23:11:29

Pseudo : patrick.l

non ca ne pose pas de problème ....

ceci dit MK est l'une des 3 professions où les divorces sont les plus nombreux ......

Re: contrat d'exercice à frais commun ou SCM? 06/09/2018 - 10:49:32

Pseudo : Motani

Il vaut mieux prévoir le pire avant que de s’étriper une fois les problèmes survenus. Une SCM ou tout du moins un contrat dûment rempli avant l’association me semble fort judicieux.

Numéros diverses (3 réponses - 05/09/2018)03/09/2018 - 22:54:44
Je vais démarrer un nouvel assistanat, mais en essayant de remplir le contrat fourni par l'ordre..Ils demandent les numéros d'inscription à l'ordre, et à l'URSSAF. Mais je ne sais pas desquels il s'agit.Un petit peu d'aide et de conseils seraient les bienvenus, et très appréciés.
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Lokhorian

Je vais démarrer un nouvel assistanat, mais en essayant de remplir le contrat fourni par l'ordre..
Ils demandent les numéros d'inscription à l'ordre, et à l'URSSAF. Mais je ne sais pas desquels il s'agit.
Un petit peu d'aide et de conseils seraient les bienvenus, et très appréciés.

Re: Numéros diverses 04/09/2018 - 08:27:10

Pseudo : Victory

Le numéro d'Ordre est celui présent sur l'attestation d'inscription au Conseil de l'Ordre, et également sur la carte et le caducée
Le numéro d'Urssaf est le numéro de Siret à 14 chiffres

Re: Numéros diverses 05/09/2018 - 09:32:08

Pseudo : nath.tv

numéro d'ordre est celui que tu as reçu à ton enregistrement.
Numéro d'urssaf est les numéro urssaf à ne pas confondre avec le siret. On le retrouve sur son appel à cotisation normalement.

Re: Numéros diverses 05/09/2018 - 10:39:44

Pseudo : Victory

C'est pour un contrat d'assistanat, donc c'est bien le numéro de Siret qui est demandé (afin de remplir la DAS 2 par exemple.)
Les autres numéros sont le NNI qui est en fait le numéro de sécurité sociale, et le numéro de compte urssaf qui n'a aucun intérêt pour une personne tierce.

Départ assistant (17 réponses - 04/09/2018)03/09/2018 - 01:38:19
Bonjour à tout le monde,Je voulais avoir votre avis, j'ai 2 collègues assistants au cabinet qui travaillent avec moi depuis maintenant 3 ans (les deux) et nous avions un cabinet bien équipé, tout roulait bien entre nous. Je leur ai proposé plusieurs fois une association qui fut toujours refusée (sel
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Kineline

Bonjour à tout le monde,
Je voulais avoir votre avis, j'ai 2 collègues assistants au cabinet qui travaillent avec moi depuis maintenant 3 ans (les deux) et nous avions un cabinet bien équipé, tout roulait bien entre nous. Je leur ai proposé plusieurs fois une association qui fut toujours refusée (selon eux, ils voulaient garder leur liberté)...il y a 2 mois, mes collègues m'ont annoncés en même temps leur départ et que leur départ simultané était le fruit du hasard.
Cependant...j'ai su par la suite qu'ils ont crée leur propre cabinet à quelques kilomètre de mon cabinet sans que je le sache...mais en dehors de la zone de non concurrence. Je ne trouve pas de remplaçant pour reprendre la patientèle est leur préavis se finissent dans 1 mois...

J'imagine que je n'ai aucun recours?...

Le problème c'est que je comptais sur leur rétrocession pour financer l'équipement qui avait été choisi et financer afin de les maintenir dans de bonnes conditions de pratique...mais sans leur rétrocession je ne pourrai pas continuer à financer mes traites.

Des conseils particuliers?

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 08:14:06

Pseudo : Geo

Bonjour,
Tu n’as, en effet, aucun recours. Ils n’ont pas fait de faute. Ils ont respecté leur préavis ainsi que le périmètre dans lequel ils n’avaient pas le droit de s’installer.
Ils ne sont juste pas très sympa…
Faire tourner un cabinet seul avec des assistants est risqué, car comme dans ton cas, si ils partent tu te retrouves avec des charges à payer importantes. Je te souhaite de trouver un nouvel assistant.

Bon courage

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 08:49:34

Pseudo : Bruno

Bonjour, une question: dans quelle région êtes vous situé, je projette de quitter mon cabinet en région parisienne et, pourquoi pas, faire les années à venir en assistanat ou association. A 60 ans passés, j'aspire à travailler longtemps encore....mais plus tranquille.

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 09:35:00

Pseudo :

Bon courage, kineline. Bienvenue au club! il faut tout remettre à plat.

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 14:56:07

Pseudo : patrick.l

j'ai connu aussi .

hélas tu ne peux pas y faire grand chose .

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 17:23:45

Pseudo : Kineline

Merci de vos retour,

Outre la grosse remise en question que cela entraîne c'est relativement compliqué à gérer...
Merci de vos retours!

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 17:37:23

Pseudo : patrick.l

disons ca fait réfléchir sur les rapports humains .

tu penses que ca se passe bien , tout le monde à l'air satisfait ,de ton coté tu es satisfait , personne ne se plaint et hop…..un grand coup de poignard dans le dos ...

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 20:50:40

Pseudo :

J'ai connu la même histoire donc maintenant je n'ai plus confiance en personne, il faut réduire au max les charges, donc faire jouer la concurrence sur le tel, edf, nettoyage, draps d'examens, leasing .... moi j'ai recommencer de 0. En fait des que tu vois une baisse du rendement de l'assistant ou un relâchement c'est la porte ne plus hésiter comme ils veulent des rétro basses du temps libre.... pour créer un cab de toute façon comme tout le monde.

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 21:22:00

Pseudo : Des bandes de bâtards!!!

"En fait des que tu vois une baisse du rendement de l'assistant ou un relâchement c'est la porte ne plus hésiter comme ils veulent des rétro basses du temps libre.... pour créer un cab de toute façon comme tout le monde."
Tout à fait d'accord, c'est des feignasses qui ne pensent qu'à leurs gueules et qui nous plantent des poignards dans le dos quand ils s'en vont! Foutons les à la porte ces jeunes branleurs avant qu'ils nous fassent baisser notre CA quand ils décident de partir!
Aucun respect quant à leur rendement!
Ou sinon attachons-les à nos cages de poulies, c'est le seul recours!
Tout ça pour créer leur propre entreprise, incompréhensible alors qu'ils étaient si bien!

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 21:39:08

Pseudo :

Attention aux dérapages ....
Il faut faire attention que l'on soit titulaire ou assistant ... c le monde du travail pas des Bisounours !!!!!! A ne pas oublier .

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 21:48:38

Pseudo : celyen

Pourquoi vous appelez ça un coup de poignard dans le dos? Ça me semble aussi bête que si un propriétaire se plaignait de devoir chercher un nouveau locataire parce que l’ancien n’a aucune reconnaissance et a voulu devenir propriétaire de son propre logement.

C’est vrai que dans ce cas ci, ça peut sembler déloyal parce qu’ils ont refusé l’association avant de partir. Mais si pour passer associé il fallait qu’ils rachètent leur propre patientèle, qui n’aurait pas fait pareil?

Re: Départ assistant 03/09/2018 - 22:00:29

Pseudo : Kpas

Bonjour,
Au lieu d’avoir 2 assistants et les risques ( et les rentrées d’argent) qui vont ave,peut être aurait il fallu avoir d’abord un associé puis à 2 avoir recours à un assistant...
Il me semble qu’avoir des assistants ne devrait pas être une fin en soi

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 08:36:17

Pseudo : olivier

bon courage
helas c'est une situation classique
tu n'y peux rien
pour l'avoir vecu, cela vaccine. reduit tes investissements et travail seul.tu y gagnera en confort de travail et fiscalement tu t'y retrouve largement. développe de bonne relation avec les collègues proches sur qui tu peux compter pour te depanner et tu verra c'est mieux ainsi. avoir des assistant et meme des associées impliquent des contraintes trop importante a mon gout
bon courage

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 15:35:58

Pseudo : Juste Milieu

"Un coup de poignard dans le dos", "pas très sympa", "déloyal"... autant de qualificatifs envers des personnes qui ont apparemment bien remplis (outre les poches du titulaire) leur mission, en parfaite légalité et qui ont décidés de choisir leur vie, de monter leur affaire où ils le souhaitaient et quand ils le pouvaient...
Personnellement, je ne discerne aucune rancoeur à avoir, juste une once de dédain et de jalousie en provenance de certains.
Sinon, à la relecture de cette tribune, je ne trouve pas étonnant que les égocentriques spéculateurs libéraux qui peuvent écrire de telles fatuités se trouvent blessés dans leur amour-propre et ne trouvent pas d'assistant.
Je vous souhaite très sincèrement kineline, une bonne continuation et surtout clairvoyance dans vos démarches futures.
Confraternellement.

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 15:09:50

Pseudo : Kineline

C'est très dur à avaler oui...mais bon je suis pas exempte de tout reproche comme n'importe qui dans une relation d'homme à homme...de là à partir sans prévenir...(outre les 3 mois de préavis obligatoire...)
Finalement que outre le problème financier...c'est sur le plan humain qu'on en prend surtout plein la gueule...l'argent...Je trouverai une solution...

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 22:11:11

Pseudo : Kineline

Ma Fatuité, comme vous dites a été de vouloir que mes collègues s'associent oui...pour les intégrer au projet...ça a été en effet de les aider dans beaucoup de démarches professionnelles aussi. Mais ce n'est pas garant de retour sur investissement (humain pas financier).

Ne pensez pas que nous voulons tous nous remplir les poches. Justement nous ne nous remplissons pas les poches en ayant des assistants d'autant plus si on leur offre des prestations et des outils pour satisfaire à leur bonne conditions.

Oui, leur "statut" d'assistant ou de non titulaire ne leur enlève pas le devoir de loyauté...et ne leur donne pas le droit de faire ce qu'ils veulent humainement...tout autant que le statut de titulaire envers les assistants...

Au delà du statut, c'est bien d'un problème d'homme dont je parle. Je n'ai JAMAIS dit qu'ils ne pouvaient pas s'installer...Le faire tous les 2 en mêmes temps et à coté du cabinet et enfin sans me prévenir assez à l'avance pour me retourner me semble déplacé.

Ma clairvoyance...reste la même...elle reste tournée vers des valeurs qui me semblent universelles...tout du moins celle là...juste un minimum de respect...

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 22:19:38

Pseudo :

D'accord avec kineline: c'est le "tous les deux en même temps et pour s'installer ensemble" qui gêne, à moins qu'ils soient tombés amoureux! Reconnaissons qu'il y a un aspect un peu truand qui risque de leur retomber dessus quand ils vivront ensemble avec les obligations auxquelles ils seront soumis de par leur association: affaire à suivre...

Re: Départ assistant 04/09/2018 - 22:32:21

Pseudo : Kineline

Ha oui et au fait, mon ancien collègue lui aussi s'est installé...tout s'est très bien passé entre nous...il m'avait prévenu 6 mois à l'avance...m'avait même demandé des conseils (quel logiciel prendre, quel matériel...) que j'avais eu plaisir à partager avec lui...

Il est évident qu'une installation puisse être un accomplissement personnel et professionnel (ou pas)