?Aide/Conseils

Assistance
02 23 41 38 86

Aide - Conseils

Cette rubrique, comme tout le reste du site va subir de profondes modifications dans les prochaines semaines... tic... tac...

Si des propos choquants ou diffamatoires sont tenus dans cet espace, nous vous remercions de nous en informer au plus vite.

Avenir incertain (64 réponses - 29/09/2020)25/09/2020 - 19:59:53

Bonjour à toutes et à tous,
Sans dramatiser ou minimiser la situation, vous êtes vous déjà posé la question de savoir à quoi ressemblera réellement notre profession d'ici 10 ans/20 ans ? Tant techniquement qu'économiquement ?
Croyez
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Ragnar

Bonjour à toutes et à tous,
Sans dramatiser ou minimiser la situation, vous êtes vous déjà posé la question de savoir à quoi ressemblera réellement notre profession d'ici 10 ans/20 ans ? Tant techniquement qu'économiquement ?
Croyez-vous que nous allons continuer de subir cette lente dévalorisation de notre pouvoir d'achat jusqu'à extinction ? Ou que les choses évolueront autrement ?

25/09/2020 - 21:34:47

Pseudo : drhouse

20ans? qui aurait pu imaginer en l'an 2000 les mutations que nous avons subies
10ans? comment l'imaginer alors qu'on ne sait pas encore comment ca va se passer ce WE à Marseille .

personne ne peut prévoir comment va se passer la semaine prochaine alors dans 10ans .

mais nul doute que les catastrophistes en tous genres vont te prédire un avenir sombrissime

25/09/2020 - 22:51:36

Pseudo : Leonarda

Cela fait plus de 20 ans que j’exerce et déjà en l’an 2000 la profession était menacée d’extinction imminente et de canibalisation.
Effectivement nous subissons taxes et charges croissantes au fil des ans mais au même titre que beaucoup d’autres professions paramedicales ou autres professions liberales.
Je n’ai aucune vision quant à l’avenir. Mais en gros ce que je retiens c’est que le massage fera toujours du bien et qu’un kiné « à l’écoute » sera toujours apprécié et que la population vieillissante aura besoin de nous..
De toutes façons les métiers qui permettent de s’enrichir financièrement sont rares ou demandent un niveau d’étude très élevé , quoi que...
La convention nous permet de remplir nos plannings alors respectons-la au maximum pour la perenniser...même si évidemment nous mériterions pour la plupart d’être mieux rémunérés...mais les caisses sont vides . À nous de prouver notre utilité...

25/09/2020 - 23:25:02

Pseudo : bloc

Sauver par les tests, non je rigole !
3 filles et ouf pas une kiné pourtant une était intéressée ! Voilà ... ce qui en dit long sur mon optimisme. ... profession terminée ...

26/09/2020 - 10:28:11

Pseudo : bixent

Je suis d’accord avec toi leonarda.
L’avenir nous appartient. Maintenant nous vivons une période particulière.
L’épreuve que nous vivons est autant psychologique qu’economique.
Personne ne pouvait imaginer qu’un virus viendrait bouleverser la terre entière comme cela .
Étant dans la santé je pense que nous aurons toujours du travail , contrairement à d’autres professions qui risquent de disparaître.

26/09/2020 - 11:56:15

Pseudo : Ragnar

Je ne m’inquiète pas tant pour la quantité que la qualité de nos actes, et pour notre niveau de vie. Après plus de 20 ans sans augmentation de notre lettre-clé et la perte de 30% de notre pouvoir d’achat (à qualité de travail équivalant) où va-t-on ?...

26/09/2020 - 12:09:41

Pseudo : Asv kn

@ Ragnar : tu poses une question clé.
Jusqu ' à présent, nous avons été incapables de nous fédérer, par ex pour constituer un lobby electoral, puisqu' il semble que seul est
compris de genre de rapport de force.
Sinon, nous sommes depuis 30 ans sur une
paupérisation , décidée en amont : restriction des dépenses de santé, en dépit de l ' allongement de la durée de vie.
Le second axe est économique : " prouver notre utilité " ( Leonarda ).
Le Ministère et les Caisses, y compris Médecins-conseil, savent très bien comment nous travaillons, et certains Cabinets tirent la
profession vers le bas : Cabts usine, abattage :
thème déjà débattu ici.
Autres suggestions ?

26/09/2020 - 12:34:45

Pseudo : Liberty

Je suis très pessimiste déjà sur l'avenir de la Sécurité Sociale , or c'est grâce à elle et aux médecins prescripteurs que nous travaillons comme auxiliaires médicaux , conventionnés pour la grande majorité. Nous allons glisser vers une privatisation générale des services publics et un chômage endémique encore inimaginable aujourd'hui (la crise de 2008 avait eu moins de répercussions en France grâce au nombre important de fonctionnaires) et aussi une paupérisation terrible de la population dont les problèmes de santé peuvent encore être pris en charge par le système de solidarité national. Mettons hors propos les 10% les plus riches , ils n'ont aucun souci pour l'avenir et sont tous rentiers de fait.

Notre utilité n'est pas à démontrer (il n'y a pas / plus de quotas de prescriptions) et si nous travaillons beaucoup , nous payons ainsi d'importantes cotisations à l'URSSAF , la CARPIMKO et au Trésor Public . Le système est à bout de souffle à cause du vieillissement de la population ( en 2030 un tiers de la population aura plus de 60 ans , avec des coûts sanitaires énormes) et surtout du déficit de cotisations (voir la baisse des cotisations salariales et patronales depuis 3 ans ) lié à la diminution constante de la part de la population active.
Les médecins et physiothérapeutes outre-Atlantique sont bien mieux rémunérés et reconnus ( BAC+5 pour les physiothérapeutes ) , mais c'est un système d'assurances privées et une totale liberté des honoraires . Nous allons probablement dans cette direction.

26/09/2020 - 15:22:37

Pseudo : Asv kn

@Liberty : tu exprimes exactement la situation, et particulièrement :
- privatisation Sécurité Sociale, et glissement vers mutuelles ( privées) , qui n ' attendent
que le moment où la Secu se casserait la g.....

Je te laisse le soin de trouver qui est le pdg de
Malakoff Mederic.
La Secu fut instituée à la Libération, afin que les malades n ' aient plus la peur de ne pouvoir payer le médecin.
Depuis, elle a dû progressivement se desengager : rembourser moins aux patients, ( soins de kines).
Système de solidarité nationale : fondamental et à préserver.

- Notre D. E. est aussi, actuellement , Bac + 5.
Le système de conventionnement est en principe issu d ' un accord de confiance entre
l' État et la profession.
Ce dernier ne se semble pas considérer nos soins comme étant AUSSI préventifs de pathologies plus coûteuses.

Débat capital, societal.

26/09/2020 - 16:01:06

Pseudo : Ragnar

Oui mais, bien qu’on se dirige dans le mur à la vitesse du TGV, la profession est non-mobilisable, ce n’est plus à démontrer. Et ça ne changera jamais. Alors quelles solutions concrètes ?
- abandonner la thérapie individuelle au profit d’une activité « usine » ?
- pratiquer des dépassements d’honoraires systématiques ?
- developper les secteurs hors-nomenclatures ?
- abandonner le libéral au profit du salarial ?
- ne rien faire et s’appauvrir à raison d’1 à 2% par an ?...

26/09/2020 - 16:44:50

Pseudo : Asv kn

@Ragnar :
- la dernière idée n ' est évidemment pas viable.

- Hors Nomenclature : sa pratique suppose des formations , plus ou moins coûteuses, certaines de coût exorbitant.
( Pas impossible d' initier des dépassements d ' honoraires ou / et de temps de soin ,
avec tact et mesure, uniforme quels que soient les patients qui s' acquitteraient de ce D. H. , bien sûr).

En expliquant leur justification en termes de
bénéfice pour eux : ce qui implique
presque une obligation de résultat.

Et : afficher l ' info en salle d' attente ( être transparent ) , béton dans le respect de ces engagements ...


Simples idées, intuitives, à chaud...))

A l' opposé, une activité " usine " m ' evoque... les concerts dans des stades : Prix du billet de base accessible au plus grand nombre, et le
producteur se " rattrape" financièrement sur le nombre d' entrées...

26/09/2020 - 16:59:44

Pseudo : Asv kn

@Ragnar : je suppose que tu seras en accord avec le réalisme suivant : 1 patient / 30 mn
est économiquement impossible.

Le curseur " raisonnable" serait il à 3- 4 patients / h ? ( à condition de les avoir...).
Et compléter nos revenus par des séances de gym bi hebdomadaires ( Pilâtes...) , méditation,
stretching, etc... collectives
( actuellement - risque Corona - maxi 6 personnes, je crois. Et " salles de sport "
fermées).

Le concours d ' idées continue. Et c' est urgent. Et, en effet, aucune action pro nationale ne sera possible , comme l ' ont mené les infirmières.

26/09/2020 - 17:08:06

Pseudo : Asv kn

@Leonarda : massage, écoute, vieillissement population : OK.
Mais aussi : combien de jeunes diplômés sortent des IFMK chaque année ? : augmentation démographie pro...
Ils ne s ' installeront pas tous, tout de suite, mais en tant qu' assistant(e) s.

26/09/2020 - 19:06:42

Pseudo :

HN illégal sur une ordonnance normalement rédigée.
nous sommes libres de nos techniques, dit notre NGAP.

26/09/2020 - 19:38:30

Pseudo : Asv kn

Ok, alors pas de dépassements, et proposer des soins hors convention ( donc sans ordo, ni remboursement ... ex : gym, etc..).
Après, les patients qui paient pour ce type de " prise en charge " restent à trouver !! :
ceci est en lien avec leur budget perso, encore + grevé avec le Corona.
Ou bien cours collectifs d ' 1 h, sur ordo, 5 ou 6 patients maxi,( et sans dépassement) .
Si nous restons limités aux soins kines de la convention, certains Cabinets risquent d' être
mal ( le budget pour la Santé n ' ira pas en croissant, et nos honoraires non plus : pas revalo depuis 20 ans ).









26/09/2020 - 22:43:29

Pseudo : Louise

Enfin un débat intéressant
Cela devient de plus en plus rare sur physiorama
Merci!

27/09/2020 - 09:10:10

Pseudo : jphi

Bonjour à tous.
J'arrive un peu tard sur ce débat très intéressant.

Comme le dit bien Leonarda :
Nous aurons toujours du boulot avec le vieillissement de la population, ce qui est rassurant en ces périodes de crise (tout le monde n'a pas cette chance)

Mais je suis bien d'accord avec vous tous : la rentabilité de notre métier est en chute libre.
En plus de 30 ans de libéral je ne peux que constater des tarifs stagnants et des frais croissants.

Je pense que notre métier si passionnant et valorisant sur le plan humain peu continuer à bien nous faire vivre à quelques conditions:
1/ accepter de bosser beaucoup plus
2/ savoir être raisonnable sur les frais
3/ jouer le jeu à fond de la nomenclature, sans rien oublier (bilans, bonnes cotations....)

Nous n'aurons plus la rentabilité des années 70/80 c'est certain, mais nous pouvons malgré tout avoir un revenu confortable par rapport à la moyenne de la population de ce pays.
Avec en plus la satisfaction d'exercer un métier merveilleux et si enrichissant.
Je ne suis pas loin de la retraite et n'ai jamais regretté le choix de ce métier !

27/09/2020 - 11:20:01

Pseudo : Liberty

@ jphi : accepter de bosser beaucoup plus ???? Mais quand tu fais 60h/semaine tu n'as pas besoin de récupérer un peu ? Moi j'ai réduit mon activité.
La nomenclature ne m'a pas posé de problèmes , sauf la statgnation de l'AMS7.5 et la création d'un AMK 28 spécialement pour les cliniques pneumologique pour qui c'est le jackpot.
Le vieillissement de la population : j'ai remplacé un kiné qui faisait en EHPAD 10 actes en 1h30 : ça en dit long sur les abus.

Il y a dans notre pays un gros problème de la taxation excessive du travail , reconnu à Bruxelles depuis une décennie.

L'Assurance-Maladie va créer en 2024 une cinquième branche prenant en charge les frais liés au dépenses de santé du grand âge (je ne sais pas quand on commence à entrer dans le "grand âge" , parce que des pathologies dégénératives , il y en a de plus en plus) dans le principe de solidarité qui nous est cher (et coûteux puisque les dépenses de protection sociale en 2108 étaient évaluées à 790 milliards €) . Le Parlement l'a voté en Juillet 2020.

D'un autre côté le gouvernement a aboli la loi Veil de 1979 qui obligeait l'Etat à compenser le déficit de l'Assurance Maladie
Vous y comprenez quelque chose ?

27/09/2020 - 11:37:49

Pseudo : Asv kn

@jphi : en effet, comme le souligne Liberty, beaucoup d ' entre nous sommes déjà au taquet sur horaires, frais, nomenclature... et temps de repos !!! ( week-ends, sauf si kinés respi, aigus ou chroniques...).

Vrai métier, cad entr' autres : vraie fatigue, donc beaucoup prennent une après-midi de break.

Concrètement et dans l ' immédiat, nos plannings
chargés peuvent ils être mieux supportables par une
gestion encore plus précise des Rvs patients : ponctualité, absences, efforts d' adaptation réciproques aux dispos de planning , savoir leur faire supporter un délai d ' attente... , afin de rester dans une " zone de moindre stress ", ce qui ne résout pas l' érosion de nos honoraires !!!

27/09/2020 - 11:43:15

Pseudo : Asv kn

@Liberty : ce financement de la branche Dépendance présente évidemment un coût : en connaît on les
hypothèses de financement ?

Merci d ' avoir rappelé ce principe de solidarité nationale, que les mutuelles ne cherchent qu' à briser,
en récupérant les prérogatives de la Sécurité Sociale.

27/09/2020 - 13:52:39

Pseudo : jphi

Chaque situation est particulière en effet .

Pour ma part , avec 60 heures par semaine et 4 semaines de vacances annuelles , un cabinet modeste au coût pas trop élevé et partagé par plusieurs, je m’en sors pas mal du tout je trouve.
Moins bien qu’il y a 20 ou 30 ans je suis bien d’accord, mais je m’estime chanceux.

L’avenir est incertain je le comprend bien, mais le travail bien fait payera toujours je pense , en tout cas c’est ma philosophie.

27/09/2020 - 14:28:18

Pseudo : bixent

En 20 de métier j'ai vu une profession qu' à bien évoluée, pour moi le point essentiel est le conventionnement afin que tout le monde est accès à nos soins . Je n'ai jamais fait ce métier pour être riche . Je demande juste une rémunération en adéquation avec le travail effectué. Pour l'instant je ne me plains pas . Je préfère soigner 20 patients de tout milieu que 5 riches pour le même montant .
J'espère que la sécu tiendra le coup . Rdv dans 20 ans .

27/09/2020 - 15:47:51

Pseudo : gv

Cette conversation est très paradoxale car nombre de kines travaillent 4 jours/semaine...
Les remplaçants ou les assistants non pas faim..

27/09/2020 - 16:52:44

Pseudo : Liberty

@ gv : pour le moment il y a du travail pour tous . La démographie des kinés augmente très régulièrement ( nombre de jeunes passent leur diplôme au sein de l'Europe pour contourner le numérus clausus national. Et à moins de se contenter de mettre des patients sur des machines (ce qui est bien utile dans certaines situations) ce métier est fatigant : il faut tenir jusqu'à 68 ans pour avoir une pension correcte dans l'état de la législation actuelle .
Je ne travaille plus que 4 jours/semaine pour tenir jusqu'à 70 ans , parce que bien des choses vont encore évoluer , et pas à notre avantage .
Et je ne vise pas la retraite , horizon qui recule au fur et à mesure que l'on avance , mais le plaisir que m'offre mon activité de soignant ; et rien que pour ça , j'estime être chanceux dans ce travail que j'ai choisi il y a 38 ans qui n'a pas connu de bouleversement majeur.

27/09/2020 - 17:50:43

Pseudo : Asv kn

@Liberty : pas de bouleversements majeurs ? :
- honoraires figés depuis environ 1999 : jusqu ' ici, tu
as bon ! ))
- MAIS : augmentation lente et irrésistible du nombre de kines : combien de jeunes diplômés sortent, chaque année, des écoles ? : qui régule ceci ????????
- certains Cabts ne travaillent plus que 4 j / semaine,
car n' ont pas les patients pour bosser 5 j.
- face à ces incertitudes de prescription, les retours des patients sur la qualité de nos soins, contribueront ( pas le seul facteur) à jouer en notre faveur, ainsi que la qualité de la communication avec les patients ( écoute )....

-peut-être pas un bouleversement, mais une mesure restrictive éco :
les référentiels. Quel sera le prochain " cadrage " ?????

27/09/2020 - 18:29:33

Pseudo : gv

Pourquoi se poser la question de la retraite ??
Personne ne sait quand la vie va s'arrêter....


27/09/2020 - 19:57:56

Pseudo : PSYCHOSOMATIQUE

Certains cabinets ne font que des séances à 25 euros , mais prise en charge INDIVIDUELLE .. c'est illégal car ils prennent un supplément en fonction du tarif de la séance sécu .. mais ça a l'air de fonctionner car la réputation est excellente , et propose une alternative aux usines du coin .. Puisqu'on ne nous augmentera jamais , pourquoi ne pas prendre un supplément raisonnable en ne faisant déjà aucune séance à moins de 20 euros ? Les patients sont habitués à payer des suppléments partout . Y'a que nous qui avons choisi l'abattage pour survivre .. et avec 6 clients en même temps voire plus, mais surtout du grand n'importe quoi genre tout le monde sur des vélos ou electro à mort , c'est difficile de demander des suppléments ..A chacun de voir avec sa clientèle . Mais on ne nous donnera rien si on ne réclame rien . Et vu que les syndicats n'obtiennent plus rien ,( je cotise quand même ) ....
Moi,je fais encore quelques domiciles , (y compris ceux des jeunes kinés qui refusent de se déplacer, mais je ne l'apprends généralement qu'après), et j'ai décidé que je prendrai 10 euros en tout pour le déplacement ...merde y'en a marre des 2,5 euros

27/09/2020 - 21:16:44

Pseudo : Asv kn

@Psycho : et tes patients acceptent de payer ces 10 E ?
Exact que nous ne serons jamais augmentés.
Quel texte précise qu ' une participation du patient est illégale ? : si une Reed est cotée en
Ams 7. 5, le patient règle 16,13 E, et remboursé
16, 13 E. La convention, accord Secu-praticien, est respectée.
Il existe bien des médicaments non remboursés, et des franchises et forfaits de 50
E + 50 E, soit 100 E / an de reste à charge par
le patient.

27/09/2020 - 21:28:25

Pseudo : Asv kn

Si nous pouvons proposer des soins ne dépendant pas de la NGAP ( la liste est longue), réglés entièrement par les patients, et tarifs accessibles, avec tact et mesure, etc...,
c ' est une diversification cohérente.
Reste à trouver les patients possibles, et depuis longtemps, ils ont été habitués à être
remboursés .
Donc leur proposer, en effet, autre chose que
des électrodes ou des vélos.

27/09/2020 - 21:55:56

Pseudo : Louise

@asv kn: mais dans quelle région exerces-tu?
Je crois rêver en te lisant .Nous sommes exactement dans une situation inverse :nous avons beaucoup trop de patients et nous en refusons tous les jours !
Le cabinet est grand, mais on ne trouve pas de kinés !( même en leur faisant un tapis rouge!)
Du coup,on a mis dans la salle d'attente une affiche avec le numéro de tel de la Cpam et de l'Ordre ,expliquant la situation, et demandant aux patients non pris en charge d'appeler les numéros pour exprimer leur mécontentement !

27/09/2020 - 22:45:41

Pseudo :

Bsoir à tous,

Perso, je suis plutôt d'accord avec les prévisions de mort programmée de la sécu, parce qu'au fond cela ne fait que s'inscrire dans une privatisation généralisée de notre société, qui ne cesse de gagner du terrain.. (poste, autoroutes, routes nationales, aéroport, retraite...) et donc une santé à l'américaine...

Dès lors et afin de palier à ce phénomène quasi inéluctable...

notre salut passera par notre spécialisation, à moins d'être dans un cabinet rural, nous ne pouvons continuer à être généralistes, il faut que nous devellopions une expertise dans des domaines limités et bien spécifiques afin de pouvoir appliquer des dépassements aujourd'hui tant qu'il existe encore une sécurité sociale mais surtout des honoraires corrects quand elle aura cesser d'exister, parce que je doute fort que les gens remplirons autant les cabinets le jour où il n'existera plus aucun remboursement...

Donc formez vous ! , spécialisez vous ! , et soyez efficaces !

28/09/2020 - 00:12:29

Pseudo : Asv kn

@Louise : mes posts n ' évoquaient pas mon activité
actuelle, mais tentaient de répondre au questionnement initial de Ragnar, et à mes quelques modestes " idées" sur la manière de survivre , face à stagnation honoraires, augmentation
demographie pro...
Je prends une après-midi " libre", et planning plutôt
complet... pour l ' instant, et je subis évidemment aussi cette érosion eco.

28/09/2020 - 00:09:40

Pseudo : Asv kn

@Louise : selon toi, et sans indiscrétion aucune, est ce une difficulté
à recruter un(e) assistant(e) , ou bien lié à des Cabinets autour, aussi saturés ?

28/09/2020 - 00:01:15

Pseudo : reac

Par définition l’avenir est incertain, cette incertitude peut être anxiogène quand on a quelque chose à perdre et qu’on a un caractère anxieux.

Maintenant il faut relativiser. Ceux qui pensent que la sécu va disparaître. Dejà, pourquoi? Ensuite même si ça arrive et que les soins de ville sont remboursés par le privé, oui il y aura certainement du changement mais il pourrait y avoir tout autant de changement si de grosses réformes étaient faites par l’état tout en gardant le système de financement actuel. Les besoins existent et il y aura toujours du travail. Maintenant comme dans tout domaine, les plus malins, performants et adaptables et qui savent prendre des risques s’en sortent en général mieux.

Ce qui serait vraiment plus à craindre c’est un appauvrissement global du pays et de la zone euro mais comme on le sait les français ont des milliards d’epargne, ça stabilise le système je pense.

Pour le coup notre faible tarif est une force car en réalité car on ne peut pas vraiment descendre plus bas ! nous avons également peu de charges comparé à des secteurs d’activité avec du stock ou des salaires à sortir...

Soyons fiers, confiants et battants. Comme ça été dit plus haut, le bon travail bien fait paie toujours.

Je travaille à la demi heure et c’est clair que si on avait le droit au DE systématique je n’hésiterais pas un seul instant à passer à 25€min la,demi heure

28/09/2020 - 00:34:00

Pseudo : Asv kn

@reac : tu n ' ignores pas que certains patients doivent renoncer à certains soins, si non remboursés.
Ex : les " sans dents " ( F. Hollande .....🤮🤮🤮🤮🤮 )

Idem pour soins kines, si la Secu cessait de rembourser.


28/09/2020 - 12:34:23

Pseudo : Liberty

@ reac : comme toi j'estime qu'une séance de 30 min. devrait être facturée 25€ , surtout si le soin est manuel ! Quand je prends en charge une personne jeune souffrant de lombalgie , en moins de 5 séances c'est plié : c'est contre mon intérêt ( mais en accord avec mon éthique) puisque si je bâclais le travail je ferai deux fois , voire trois fois plus de séances . L'avantage est la notoriété acquise , ce qui crée une demande de RDV et donc une activité stable.
Le travail "bien fait" paie toujours ? A mon avis si les cabinets"usines" de soin fonctionnent toujours avec un tel rendement , ce n'est pas toujours vrai

28/09/2020 - 14:50:36

Pseudo : jphi

Depuis quelques années le nombre de cabinets sur notre secteur est en expansion très importante.
Et les cabinets usine peinent et commencent à s’inquiéter sérieusement.
Nous, en prise en charge individuelle, nos agendas sont remplis.
Alors oui je maintiens ma position : la qualité de la prise en charge paie !

28/09/2020 - 14:56:52

Pseudo : Asv kn

C ' est vraiment " bien fait " pour ces Cabts-usine, qui ont voulu b..... tout le monde ( patients, confrères, Secu).
Ont déjà eu du bol de ne pas se retrouver au gnouf. Zut, à la fin.

28/09/2020 - 14:57:16

Pseudo : Asv kn

C ' est vraiment " bien fait " pour ces Cabts-usine, qui ont voulu b..... tout le monde ( patients, confrères, Secu).
Ont déjà eu du bol de ne pas se retrouver au gnouf. Zut, à la fin.

28/09/2020 - 15:20:01

Pseudo : Asv kn

Ou devant le TASS.

28/09/2020 - 15:33:29

Pseudo : Ragnar

La question est de savoir à partir de combien de patients/semaine la sécu commence à vous considérer comme « atypique » et si seulement elle a ce genre de curseur...

28/09/2020 - 17:09:37

Pseudo : Victory

Le nombre de patients/semaine, je ne sais pas, mais sur le SNIR, tu as le nombre d'actes, le pourcentage d'AMS/AMK, le nombre moyen de séances par patient, et surtout des petites étoiles qui t'indiquent si tu es dans la moyenne haute ou basse de tes confrères ...

28/09/2020 - 19:06:00

Pseudo : Asv kn

@Ragnar : à partir de 125 patients / semaine, la Secu s ' intéresse à toi.
Bien sur, c' est sur plusieurs mois ou une année.
Tu peux retrouver via Google le suicide d ' un couple de kinés qui pratiquaient l' abattage depuis plusieurs années.

28/09/2020 - 19:08:55

Pseudo : Asv kn

@ Ragnar : La Secu dispose de bien plus de " curseurs " et d ' infos que tu ne peux l ' imaginer.

28/09/2020 - 19:20:25

Pseudo : reac

Franchement faut arrêter d’avoir honte d’exister.

Des soins prescrits par un medecin (docteur en médecine) que l’on va ensuite reprocher à un auxiliaire médical d’avoir exécuté (les soins).

Est ce que le pharmacien a honte de délivrer les médicaments prescrits?
Est-ce que l’infirmière a honte de changer un pansement sur ordonnance ?
Le maniip radio a honte et peur de sanctions quand il fait une radio prescrite ?
Au bout de combien de plombages le dentiste commence à se dire qu’il. Faut qu’il arrête de soigner car la sécu va venir le contrôler en pleine nuit...,?
Combien de polypes est il raisonnable d’enlever durant une colposcopie pour ne pas réveiller les contrôleurs......?

Au bout d’un moment ça va merde.
On a un tarif de merde, mais on est pas des serpillères qd même. !

Et si on fait 130 ou 140 rdv par semaine et bien la sécu doit nous dire merci car on soigne plus de gens que quelqu’un qui n’en fait que 70:donc on est davantage rentable pour la,collectivité

29/09/2020 - 08:26:16

Pseudo :

Je doute qu’à 130/140 patients par semaine tu soignes qui que ce soit et que quiconque ait à te remercier... Tu es surtout rentable pour toi.

29/09/2020 - 08:44:54

Pseudo : drhouse

c'est marrant

ces questions concernant les cabinets usines VS cabinet un seul patient à la fois , se posaient déjà quand je suis entré dans la profession en 1985

de meme que l'avenir de notre profession

finalement rien de nouveau sub sole

29/09/2020 - 09:24:16

Pseudo : kineschambery

Les médecins se posent moins de question. Pour certain la consultation dure à peine 5 mn , mais bon ils ont le grade de docteur donc il ne faut rien dire. Vous ne verrez jamais des médecins critiquer des confrères pour ce genre de pratique ...
Respectons nous . Dans les centres de rééducation les kinés gèrent plusieurs patients en même temps car on leur demande d’être rentable ; et pour autant les soins sont bien réalisés . En libéral pourquoi cela serait interdit . Il faut aussi que cela soit rentable . ( Je ne parle pas comme je peux voir de 10 patients en même temps ) mais si tu prends 2 , 3 patients sur une 1 heure de temps tu peux faire une rééducation de qualité et efficace .

29/09/2020 - 09:26:17

Pseudo : Asv kn

Je constate que le débat vient de dévier de la question initiale de Ragnar, à propos de l ' érosion
de nos honoraires, non revalorisés, contrairement à ceux des médecins libéraux, actualisés quant à eux
quasiment chaque année.
Et, sur la demographie médicale, les écoles continuent de produire des promos de diplômés, + autres jeunes diplômés européens ( Belges, pas que...), donc la question de Ragnar est globale, et même plus seulement relative à l ' Hexagone.
Et bon courage aux jeunes diplômés, après 5 ans d' études ( et onéreuses pour leurs parents) pour gagner 16 E nets / h.

29/09/2020 - 10:58:16

Pseudo :

En finalité, est-ce un métier que l'on peut encore conseiller à nos futurs étudiants ? Personnellement ma réponse - et j'en suis bien désolé - est non...

29/09/2020 - 11:41:15

Pseudo : jphi

Pour ma part je continue à conseiller ce métier aux jeunes
En prévenant que la recherche d’un très bon revenu ne doit pas être le critère mais plutôt l’intérêt de ce métier.

Il y a malheureusement dans nos sociétés modernes des rémunérations déséquilibrées: des métiers importants et très qualifiés sont sous payés (professions de santé , chercheur, flic, ....)
Alors que d’autres sont surpayés bien que d’un intérêt très relatif (sportifs, show-business, ...)

Monde moderne du superficiel !!!

29/09/2020 - 11:46:30

Pseudo : jphi

Nous sommes malgré tout tous co-responsables de cette situation:
Combien d’entre nous s’impliquent dans le combat syndical?
Ou sont simplement syndiqués ?
Que faisons nous pour tenter de faire évoluer notre cher (très) ordre afin qu’enfin lui aussi agisse pour le devenir de notre profession ?
Nous sommes beaucoup trop individualistes !

29/09/2020 - 12:17:46

Pseudo : Asv kn

@jphi : individualistes, oui.
Que proposerais tu pour que les syndicats
puissent obtenir des augmentations d' honoraires ? ( même en supposant que tous les kines soient syndiqués... : depuis longtemps, les syndicats en général obtiennent
de moins en moins. Quels moyens avons nous
face à Bercy ?).

29/09/2020 - 12:24:06

Pseudo : Liberty

@ jphi : j'abonde dans ton sens : les métiers utiles à la communauté , agriculteurs pour lesquels on comptabilise un suicide tous les deux jours (sauf industriels hyper-subventionnés) enseignants (Ils sont largement sous-rémunérés par rapport à la moyenne européenne), soignants (surtout salariés à la FPH ou à l'Assistance Publique , Paris ou Marseille) et gardiens de la sécurité / de la paix publique (policiers et gendarmes) sont peu rémunérés . Par contre d'autres professions non essentielles le sont très bien , voire excessivement au regard du service rendu à la Communauté. J'y vois une dégénérescence de société .
Les syndicats sont globalement inefficaces dans notre pays (voir qui alimente leur trésorerie) et l'ordre n'a absolument pas vocation à défendre la profession mais à la contrôler (mission de service public).
Dans notre pays vieillissant , les professions de santé sont assurées d'avoir du travail , tant que le système de solidarité national fonctionne

29/09/2020 - 12:28:59

Pseudo :

Ce qui fait l'intérêt d'un métier pour un jeune s'est de savoir qu'il y a un avenir, que l'on va pouvoir s'investir, investir, en formations, matériels, expansion, espoirs, etc. Un métier qui perd 2% de pouvoir d'achat depuis 21 ans, et pour lequel rien n'indique que cela ne va pas se poursuivre ainsi indéfiniment jusqu'à paupérisation totale, non, il n'y a plus d'avenir, donc plus d'intérêt. L'intérêt pur n'a jamais nourri son homme. Il y a longtemps que je ne conseille plus ce métier, et je ne prend même plus de petits stagiaires de 3ème car je considère que leur faire mousser mon travail n'est pas un service que je leur rends. Et pourtant j'ai beaucoup aimé ce métier, et je ne me suis jamais lassé de le pratiquer, mais, là, on nous prend pour des cons depuis trop d'années. J'avoue être très heureux d'être plutôt en fin de carrière qu'en début. La manière dont on a laissé (nous tous, et j'en prends ma part) se dégrader cette profession sur le plan de sa valorisation est une honte collective. Et certains devraient avoir plus honte que d'autres aux vues de leur (ir)responsabilité.

29/09/2020 - 13:22:57

Pseudo : jphi

Je me souviens :
En 99 ou 2000 nous étions soumis à des quotas d’activité (42000 coefficients annuels).
Nos syndicats ont menacé (avec un fort soutien de la profession) de fermer tous les cabinets du 15 au 31 décembre (en pleine période de bronchiolite alors que la kine était jugée indispensable dans ces cas là )
Cela a fonctionné : les quotas ont été abandonnés .

A nous et à nos syndicats de trouver des moyens de lutter.
A nos syndicats de s’unir et de travailler ensemble (sans se Disputer tout le temps)
A notre cher (très) ordre et à nos syndicats de lutter contre l’explosion du nombre de kinés libéraux (en partie due aux diplômés étrangers)

29/09/2020 - 13:32:52

Pseudo : Asv kn

@sans pseudo : content aussi d ' être en fin de carrière, car pour les jeunes, ce sera tout sauf simple, et surtout encore plus compliqué ( que pour ma génération) : paupérisation expresse, car stagnation honoraires et augmentation demographie pro.

@Liberty : " assurés d' avoir du travail " : combien et quelle rémunération ?
" tant que le système de solidarité nationale fonctionne " : branche maladie déficitaire en 2021 ( Covid-19) et recession, coût AME.. : donc ton propos est exact : condition nécessaire mais non suffisante

29/09/2020 - 13:57:18

Pseudo : kineschambery

Sans critiquer les personnes qui font parti de l'ordre ou d'un syndicat , je pense qu'il y a un sentiment d’infériorité vis a vis du corps médical dont nous dépendons . Sentiment nourri par l'attitude de nombreux médecins .Il est vrai que les médecins jouissent de cette situation et profitent de leur pouvoir sur nous. Malheureusement leur ego nous place et nous placerons toujours comme leur ouvrier ; ce qui rend notre situation difficile et compliquée, nous devons rendre des comptes à nos patients que nous soignons , aux médecins qui nous prescrivent et maintenant à la secu nous devons justifier le nombre de patients et de séances .
Je trouve tout cela bien pesant , la COVID s'invitant en plus à la fête , l’atmosphère devient très très lourde

29/09/2020 - 14:11:18

Pseudo : Asv kn

@kinechambery : je partage en partie ton point de vue
: aux patients, je parlerais d ' expliquer plutôt que " rendre des comptes".
Quant aux médecins, pour ma part, je leur tel si je répère un signe suspect, et demande au patient de le voir le jour même où le lendemain en Consult.
Quant à la Secu et aux référentiels, en effet, bon nombre de reeds sont devenues encadrées, par objectif de contrôle des dépenses de santé, et suite à
de " possibles" abus ?
Allez , un verre de Genepi et ça repart !)))

29/09/2020 - 14:22:52

Pseudo : kineschambery

Tu as raison asv kn un verre de genepi ferait du bien . Normalement j'avais les trails en montagne pour éliminer tout le négatif mais il n'y en a plus . J'ai vu que se mettait en place des courses virtuelles ça me déprime encore plus

29/09/2020 - 14:31:16

Pseudo : Asv kn

@kineschambery : ton rappel du nombre de patients ( / h ?) en centre de reeduc : au moins 4 / h, est important, par rapport au fonctionnement d ' un Cabt
liberal.
Pour ceux-ci, ce nombre horaire de patients dépend de
la surface au sol du Cabt ( plateau technique et / ou
salles individuelles), et plus ou moins du type de rééducation.... et de patientele.
Les patients, à juste raison, parlent entre eux ( bouche à oreille, et pas que le jour du marché, LOL),
et fuieront, à juste titre, les Cabts avec vélos ou /et
surtout electro placebo et occupationnelle !!!!!!!!!!!!

29/09/2020 - 15:59:53

Pseudo : Bruno

Bonjour,
jphi, ce que tu dis n'est pas tout à fait exact: les kinés ont fait grève à l'époque, car Mme Aubry, ministre de la santé, avait autorisé la sécu à baisser nos tarifs car il y avait trop d'actes effectués. Réaction logique: s'il faut travailler moins, on arrête les KR. Facile peut être, mais efficace, et si la profession réagissait de façon aussi unitaire aujourd'hui, nous serions certainement moins méprisés.
Quant à l'avenir de notre métier, j'en suis convaincu depuis longtemps, le cabinet de demain sera doté d'une "plateforme technique", emploiera quelques aides kinés payés au SMIC, et permettra au patron/kiné de bien gagner sa vie en faisant travailler les autres.
Ce n'est qu'une pâle copie de ce qui se passe depuis longtemps dans les autres domaines professionnels. Qui sait, par bonheur, peut être même que l'on pourra investir dans ces cabinets pour recueillir des dividendes sans travailler... Elle est pas belle la vie?

29/09/2020 - 16:20:19

Pseudo : bardamu

Les hommes d'affaires existeront toujours, sont ceux qui font travailler les autres et qui investissent dans les plateformes techniques, les vrais kinés par contre aiment soigner avec ses mains. Je ne crois pas que l'avenir du métier passe par la machinerie thérapeutique, peut-être bien pour gagner plus d'argent, mais alors il ne faut pas appeler ça cabinet de kinésithérapie. Nous possédons des potentiels thérapeutiques énormes, souvent hors de portée des médecins, sans médicaments nous sommes capables de soulager beaucoup de maux. Comme ça a été dit plus haut soyons efficaces, soyons bons dans notre métier et l'argent ne sera pas un problème.

29/09/2020 - 17:34:13

Pseudo : jphi

je maintiens l'histoire des quotas, en me trompant peut-être d'année.
et effectivement cette menace de fermeture des cabinets faisait suite à une période où il y a eu des grèves et négociations musclées entre les syndicats, la sécu et le ministère.

j'ai moi même eu affaire à la sécu dans ces années là pour un dépassement de 2% des quotas et je me suis défendu qu'alors j'arrêtais de participer aux gardes de kiné respiratoire les week-end !

29/09/2020 - 17:46:26

Pseudo : BloB

@Bruno
Ce que tu décris - une plateforme technique et des petites-mains payées au lance-pierre au profit des actionnaires - existe déjà ; ça s'appelle des centres de rééducations. Mais ça ne peut pas se transposer au médical de ville car cela demanderait une refonte en profondeur des statuts du libéral, à commencer par le droit de salarier un(e) collègue. Et ce n'est pas demain la veille.

ils nous prennent pour des cons!!! (1 réponse - 29/09/2020)29/09/2020 - 07:41:19

un laboratoire a mis au point une lingette "detecteur" de Covid!!!!!

tu la passes et tu la fais analyser!!!


Lire la suite...

Répondre Pseudo : gv

un laboratoire a mis au point une lingette "detecteur" de Covid!!!!!

tu la passes et tu la fais analyser!!!

29/09/2020 - 14:14:36

Pseudo : Asv kn

Oui, oui : une étude belge a mis au point l ' eau en poudre. Tu verses , tu rajoutes de l' eau, et c ' est prêt.

prothèse discale (0 réponse)29/09/2020 - 13:18:52

salut à tous, une de mes patiente (33 ans) souffre du rachis lombaire. opérée d'une HD, elle continue de souffrir et on lui propose une prothèse de disque. Au niveau L5S1 la discopathie est sévère et cherche un chir sur la région parisienne...Quelqu'u
Lire la suite...

Répondre Pseudo : madman

salut à tous, une de mes patiente (33 ans) souffre du rachis lombaire. opérée d'une HD, elle continue de souffrir et on lui propose une prothèse de disque. Au niveau L5S1 la discopathie est sévère et cherche un chir sur la région parisienne...Quelqu'un a-t-il un nom à me donner, sachant que sur le grand est c'est compliqué de trouver?
Merci pour elle.

association (14 réponses - 29/09/2020)24/09/2020 - 13:03:43

Bonjour,
Je suis collaborateur dans un cabinet libéral depuis 4 ans et 1/2, et avec le titulaire du cabinet on se pose la question de s'associer. Seulement, ont souhaiteraient avoir des avis/contacts pour pouvoir avoir les idées un peu plus aux clair quand à la manière
Lire la suite...

Répondre Pseudo : flo78

Bonjour,
Je suis collaborateur dans un cabinet libéral depuis 4 ans et 1/2, et avec le titulaire du cabinet on se pose la question de s'associer. Seulement, ont souhaiteraient avoir des avis/contacts pour pouvoir avoir les idées un peu plus aux clair quand à la manière de procédé. Le cabinet se situe en région parisienne, dans les Yvelines. Je compte donc sur vous pour m'aider à m'orienter dans cette démarche.
Merci par avance de vos retour

24/09/2020 - 13:25:57

Pseudo : drhouse

la manière de procéder ?
1°) vous vous mettez d'accord sur le prix de la transaction
2°) vous officialisez cette transaction par un contrat d'association et le création d'une SCM . ( les experts comptables peuvent le faire , ou les notaires voire les avocats d'affaire )
3°) vous fêtez l'évènement à moins de 10 et masqués .

24/09/2020 - 14:55:08

Pseudo : gv

" ont souhaiteraient "????

24/09/2020 - 14:59:00

Pseudo : Geo-la-frippouille

Je rebondis là dessus, est-ce obligatoire de créer une SCM ? Ne peut-on pas s’entendre sur « je paye le téléphone et toi tel truc... » avec le risque de ne plus s’entendre.

24/09/2020 - 15:13:24

Pseudo : drhouse

bien sur géo c'est possible , néanmoins il est plus sécurisant pour tout le monde que les choses soient formalisées par écrit

24/09/2020 - 16:56:12

Pseudo : jphi

A priori les impôts préfèrent la solution SCM et c’est donc ce qui est conseillé par les comptables et centres de gestion.
Je pense aussi que cela sécurise mieux chacun des associés.

24/09/2020 - 17:14:28

Pseudo : flo78

Merci pour vos réponses, mais je souhaitais savoir si il avait des personnes où association qui ont l'habitude de faire cela. Ce qui pourrais nous permettre de se mettre plus facilement d'accord sur le prix de la transaction. On a essayé de contacter nos AGA mais pas de réponse.

24/09/2020 - 18:34:47

Pseudo : Leonarda

Ce que suggère Géo n'est-ce pas une Société de Fait ?

24/09/2020 - 18:45:28

Pseudo : drhouse

oui c'est une société de fait lorsque deux associés exercent sans SCM

28/09/2020 - 12:45:11

Pseudo : PSYCHOSOMATIQUE

la création d'une scm engendre des frais de constitution , et une comptabilité de plus chaque année chez le comptable !

28/09/2020 - 14:43:50

Pseudo : jphi

Frais de constitution c’est vrai
Mais vraiment pas énorme .

La comptabilité : simplissime
Donc soit on la fait soi-même, soit si on a un comptable on négocie qu’il la fasse gratuitement !!!
En la faisant soit même , pour un cabinet de 4 Kinés cela me prend 2 heures par an plus une demi heure pour la déclaration 2036.

28/09/2020 - 14:48:02

Pseudo : jphi

29/09/2020 - 11:55:38

Pseudo : flo78

Merci pour vos réponses, cependant je ne me sent pas spécialement plus avancé. Merci de me donner des contacts si vous en avait. Merci par avance de vos réponses.

29/09/2020 - 12:39:19

Pseudo : Leonarda

Tu ne te sens pas spécialement plus avancé ?
Eh bien tu prends ton téléphone et google et tu appelles, comme on te le suggère , soit un avocat, soit un expert comptable, soit un notaire, dans les Yvelines, pas trop loin de chez toi et tu demandes un rendez-vous . On ne peut pas le faire à ta place.

29/09/2020 - 13:17:34

Pseudo : jphi

Nous répondons à ce que nous pouvons !!!

Logiciel de kiné (14 réponses - 28/09/2020)23/09/2020 - 08:58:01

Bonjour je voulais m équiper avec un nouveau logiciel mais pourriez-vous me conseiller ? On me parle beaucoup de Kine 4000 est il bien et au niveau assistance sont-ils réactifs ! Merci de vos réponses !
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Chris92

Bonjour je voulais m équiper avec un nouveau logiciel mais pourriez-vous me conseiller ? On me parle beaucoup de Kine 4000 est il bien et au niveau assistance sont-ils réactifs ! Merci de vos réponses !

23/09/2020 - 11:12:07

Pseudo : Abkco

Le meilleur ! ( pointu et assistance bien réactive ).
( Vega arrive un peu second : niveau cours de recre en maternelle : icônes, fonctions, assistance : donc à proscrire).

23/09/2020 - 12:12:51

Pseudo : Liberty

J'ai travaillé avec les deux : d'un point de vue totalement subjectif je préfère Vega (en plus je fais la compta avec leur logiciel) au niveau de l'ergonomie et de l'accueil téléphonique ( avec les problèmes de complémentaires , j'ai parfois été déçu de RMi : mais c'est sûr qu'ils doivent parfois saturer)

23/09/2020 - 12:20:27

Pseudo : bloc

Je ne connais que Vega depuis le debut ... donc mon point de vue pas objectif. Pour moi top.

23/09/2020 - 12:57:07

Pseudo : BloB

Je travaille avec VEGA depuis des décennies. RAS, logiciel complet et stable qui répond à tous mes besoins.

Mais je déteste leur politique d'entreprise, agressive et particulièrement mercantile. Trois exemples :

- Je tombe en panne avec mon baladeur. VEGA n'n a rien à foutre, ne m'écoute à peine, ne peut rien pour moi, et ne pense qu'à m'en revendre un. Je suis dépanné en 5 minutes et GRACIEUSEMENT par la concurrence...
- Je sors il y a quelques années de mon abonnement de 2/3 jours. Client depuis 20 ans je me dis qu'ils répondront quand-même à une question vénielle : refus catégorique de me répondre/à peine aimable/je n'étais plus abonné donc je pouvais aller me faire foutre...
- Re-belotte, depuis une semaine j'ai laissé passé la date de mon réabonnement. Depuis 7 jours j'ai en permanence un bandeau très harcelant de VEGA sur ma page d'accueil de l'ordi que rien ne me permet de retirer saut à éteindre l'ordi. J'ai juste 2 choix : "appeler"/"payer". Je déteste ces gens qui s'invitent de force sur mon bureau...

Bref, je ne change pas par fénéantise, mais je ne les aime pas...

23/09/2020 - 13:43:23

Pseudo : gv

le logiciel ne fait ni le kine ni le cabinet!!

23/09/2020 - 15:07:34

Pseudo : jphi

Nous sommes équipés depuis plus de 20 ans de kiné 4000.
Pas de reproche à faire tant au niveau du logiciel qu’au niveau de l’assistance : ils assurent bien !
Mais je ne peux comparer n’ayant jamais utilisé d’autre logiciel.

23/09/2020 - 18:53:24

Pseudo : Victory

Kiné 4000 et Véga, j'ai utilisé les 2, j'ai une préférence pour l'ergonomie visuelle de kiné 4000. Les tarifs ont peut être évolué, mais je crois que l'un était plus avantageux que l'autre pour les cabinets multipraticiens.

Ils se partagent à eux deux, 90% de part du marché des kinés, mais il y en a quelques autres.

A savoir aussi qu'un nouveau concurrent va arriver bientôt (probablement courant 2021) et risque de faire jouer la concurrence, non pas au niveau du prix mais au niveau de l'ergonomie et des fonctionnalités (si vous voulez savoir, c'est le leader actuel de la prise de rendez-vous médicaux en ligne ...)

23/09/2020 - 19:40:58

Pseudo : Chris92

merci à tous pour vos retours !

23/09/2020 - 19:40:58

Pseudo : Chris92

merci à tous pour vos retours !

25/09/2020 - 14:11:37

Pseudo : Abkco

25/09/2020 - 14:37:22

Pseudo : BloB

17ème jour que je ne renouvelle pas mon abonnement VEGA et toujours ce fichu bandeau publicitaire qui s'impose en permanence sur mon bureau d'ordi du matin au soir. Je ne sais pas pour vous, mais, moi, ce genre d'attitude intrusive et hyper-harcelante de la part d'un éditeur de logiciel qui prend la main sur mon ordinateur pour m'imposer sa sauce mercantile, ça ne me donne pas du tout, mais vraiment pas du tout, envie de leur envoyer un chèque. J'ai vraiment le sentiment qu'on me pousse au cul sans ménagement et qu'on ne cessera pas de m'emmerder tant et aussi longtemps que je n'aurais pas payé ma dîme. Je trouve qu'il y a dans ce genre de méthode un peu de l'attitude des hackers russes...

26/09/2020 - 17:01:36

Pseudo : Asv kn

@Blob : as tu tel au service commercial de Vega pour régler cela ?

26/09/2020 - 21:01:55

Pseudo : BloB

Non, parce que je sais trop bien ce qu'ils vont me raconter : " C'est pour vous aider des fois que vous auriez oublié, c'est pour votre bien, c'est si important d'être abonné ! " bla bla bla...
Mais bon, après 3 semaines le bandeau semble vouloir me foutre la paix. Soit il s'est fatigué avant moi, soit VEGA lit ce forum...

28/09/2020 - 22:25:23

Pseudo : kine66300

J'ai utilisé vega, soins2000 et kinémax et ce dernier et le meilleur de loin. Beaucoup plus simple et agréable, plein de fonctionalités bien intégrées...

Zonage selon CPAM (5 réponses - 28/09/2020)27/09/2020 - 15:10:24

Bonjour,
Que pensez-vous du zonage selon la CPAM des kinés. Je change de coin prochainement et me suis renseigné auprès de la CPAM.
La DAM m’a envoyé un lien vers le zonage de toutes les communes de mon département. Je ne sais pas à quelle fr&ea
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Geo-la-frippouille

Bonjour,
Que pensez-vous du zonage selon la CPAM des kinés. Je change de coin prochainement et me suis renseigné auprès de la CPAM.
La DAM m’a envoyé un lien vers le zonage de toutes les communes de mon département. Je ne sais pas à quelle fréquence est actualisé ce zonage mais c’est très incohérent chez nous compte tenu du nombre de kiné dans certaines communes. Des communes sous dotées ont plus de kiné que d’autres en zone intermédiaire (pour des populations similaires).

Le zonage se fait par « bassin de vie » Mais honnêtement c’est peu cohérent.

27/09/2020 - 15:31:28

Pseudo : drhouse

bien sur c'est incohérent . puisque des patients n" 'hésitent pas à faire 20kms en voiture pour aller chez un kiné plutot qu'un autre .
sans parler de ceux qui vont chez leur kiné en sortant du boulot et qui ensuite rentrent chez eux à plusieurs dizaines de kms .

encore une belle idée bien technocratique

27/09/2020 - 15:36:34

Pseudo : Geo-la-frippouille

Et quand on voit les aides à l’installation (34000€) et les exonérations d’impôts dans certains coin....

27/09/2020 - 15:45:11

Pseudo : gv

50 000 euros d'aides sur 5 ans !!!!
Je ne comprends pas car dans la majorité des cas ce sont des reprises de cabinets

27/09/2020 - 20:24:35

Pseudo : Louise

Effectivement, ce système diminue encore les chances pour un cabinet en zone intermédiaire de trouver un assistant ! Il préférera bien sûr accepter une proposition en zone sous-dotée à quelques kms du cabinet !
Je me demande qui,a "pondu "cette loi,et dans quel but???

28/09/2020 - 12:08:53

Pseudo : Asv kn

@Louise : peut-être de brillants " crânes d ' œuf " technos parisiens , perchés hors sol ?????

Étude Kinésithérapeute (2 réponses - 28/09/2020)28/09/2020 - 08:11:24

Bonjour,

J'écris ce post pour demander des renseignements pour devenir kiné. Je suis actuellemnt en master pour préparer le CAPEPS et devenir professeur d'eps mais je ne suis plus vraiment sûr de vouloir continuer dans cette voie.

La profession de kiné
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Bant

Bonjour,

J'écris ce post pour demander des renseignements pour devenir kiné. Je suis actuellemnt en master pour préparer le CAPEPS et devenir professeur d'eps mais je ne suis plus vraiment sûr de vouloir continuer dans cette voie.

La profession de kiné m'a toujours beaucoup attiré. Je me pose des questions et j'aimerais sûrement me réorienter. Je fais mes recherches pour savoir si il existe des passerelles mais je ne trouve pas réellement de réponses, mon choix numéro 1 serait la Belgique mais je sais pas si c'est possible d'intégrer une 2ème année directement en sachant que la première année est soumise à un tirage au sort et puis si ma licence STAPS éducation et motricité me permettrait d'avoir une certaine équivalence. Et est ce que en France ce serait également possible d'accéder à une passerelle pour ne pas commencer à 0.

Merci de votre compréhension et de votre aide.

28/09/2020 - 08:27:06

Pseudo : gv

bataille pas on va te le donner le diplome!!!

reste chez toi et scrute ta boite aux lettres....

28/09/2020 - 08:48:07

Pseudo : Victory

Il y a une passerelle possible pour les licences STAPS, avec une sélection sur dossier. Il y a beaucoup de candidats pour très peu de places. Il faut se renseigner dans les ifmk

Je ne pense pas qu'il y a des passerelles entre la France et la Belgique, le tirage au sort donne encore moins de chance que le concours de PACES

cas complexe (4 réponses - 26/09/2020)23/09/2020 - 22:14:21

patiente victime d'un avp il y un an (son véhicule à l’arrêt percuté par un autre à 80km/h)

depuis 1 an, mobilité rachis cervical quasi nulle,un peu de rotation mais aucune flexion possible sinon douleur++, et douleur au rachis dorsal à 8/
Lire la suite...

Répondre Pseudo : reac

patiente victime d'un avp il y un an (son véhicule à l’arrêt percuté par un autre à 80km/h)

depuis 1 an, mobilité rachis cervical quasi nulle,un peu de rotation mais aucune flexion possible sinon douleur++, et douleur au rachis dorsal à 8/10 si utilise son bras gauche (droitière), aucune mobilisation passive du rachis cervical ou dorsal possible, uniquement massage (plutôt de la mobilisation des fascia en douceur car aucun appui prononcé n'est supportable).
Radios, IRM cervical, EMG : non contributifs...

je suis quasi sur qu'elle a un truc genre fracture vertébrale non consolidée ou instabilité cervicale, comment expliquer que rien n'ai été vu, quel examen reste-t-il? irm dynamique? où l'adresser?

23/09/2020 - 22:35:49

Pseudo : Geo_la_fripouille

Depuis 1 an.... mazette !

Rien à l’irm... Ok ? A-t-elle passé une scintigraphie osseuse, ça permettrait de constater une fracture suspectée.

Sinon terre à terre, peut être que cet accident lui a fait très peur et que depuis elle n’ose plus bouger comme si elle était restée choquée ? Parfois quand il n’y a rien de physiquement explicable...

Elle travaille ? Elle peut marcher ? Elle prend un/des traitement/s ?

26/09/2020 - 19:17:14

Pseudo :

J'ai eu un cas comme ça il y a quelques années: blocage cervical après plus de 6 mois suivant un AVP, symptômes non cohérents avec les examens radiologiques, sujet suivi par un médecin de rééducation fonctionnelle.
J'ai fait de l'oculocéphalogyrie: très bon résultat en faisant sortir la patiente de son cou en lui demandant de suivre son regard.
Merci à toi de nous faire part de la suite pour ta patiente!

26/09/2020 - 19:27:12

Pseudo : reac

Merci, tu peux en dire plus sur cette approche ?

26/09/2020 - 19:54:50

Pseudo :

oculocéphalogyrie

Où sont donc passés les assistants ? (37 réponses - 25/09/2020)20/09/2020 - 15:36:34

Bonjour,
Je voulais parler de la difficulté de plus en plus grande (voir impossibilité) de trouver des assistants.
Du coup,on assiste dans les annonces à une "chasse " à l'assistant : proposition de retro de plus en plus faible, retro majorée, possibilit&ea
Lire la suite...

Répondre Pseudo : Louise

Bonjour,
Je voulais parler de la difficulté de plus en plus grande (voir impossibilité) de trouver des assistants.
Du coup,on assiste dans les annonces à une "chasse " à l'assistant : proposition de retro de plus en plus faible, retro majorée, possibilité de facturer des HN de 1 ou 3 euros par séance...
Le zonage n'a rien arrangé, au contraire.
Bref,je trouve qu'on devient une profession commerciale comme les autres,et qu 'on ne va pas tarder à se faire prendre en otage par les mutuelles !
Qu 'en pensez-vous?

20/09/2020 - 16:38:37

Pseudo : drhouse

je pense que ceux qui croient que nous sommes en dehors de la société mercantile sont de doux rêveurs.

comment pourrions nous échapper aux règles qui régissent l'ensemble de l'humanité ? depuis plus de 2000 ans ce sont les commerces en tous genres qui ont été le moteur du progrés . pourquoi échapperions nous à l'environnement dans lequel nous vivons ,

20/09/2020 - 18:24:51

Pseudo : Liberty

Cette fois je suis en parfait accord avec Dr House : notre profession d'auxiliaire médical rentre dans la logique d'entreprise , avec recherche de profits et de part de marchés (un couple de kiné m'avaient proposé un poste d'assistant juste pour prendre d'avantage de parts de marché et empêcher l'installation d'un autre couple de kinés dans la même ville)
En 2017 , le syndicat de médecins MG France , très remonté contre la loi Santé les obligeant à pratiquer le tiers-payant , avait annoncé que ce sont les "mutuelles" (appelons-les tout de suite "assurances privées") qui allaient décider du parcours de soins des assurés.

Je prédis la fin de la Sécurité Sociale telle que nous la connaissons actuellement ( il manque déjà des dizaines de milliards de cotisation à l'URSSAF depuis Mars , les dépenses ne cessent de croître , tous les résidents sur le territoire national disposent à présent d'une carte vitale ( PUMA) et pas seulement les cotisants et bénéficiaires de la CMU (ou C2S) . Donc les prises en charges de soins se feront grâce à des assurances privées , comme en Suisse ou aux USA

20/09/2020 - 20:22:03

Pseudo : Geo_la_fripouille

Je suis aussi du même avis que Dr House. Nous sommes une profession de soignants mais nous ne travaillons pas pour la gloire. Nous avons des charges de plus en plus élevées, nos tarifs eux ne bougent pas...

Le "problème" du manque d'assistants dans certains endroit peut être en partie solutionné par une attractivité financière.
Il y a par ailleurs de bonnes incitations de la part de la CPAM et des impôts dans certains coins !!


Comme disait mon prof d'histoire de seconde (qui aimait les neg'marrons) "C'est la monnaie qui dirige le monde c'est la monnaie qui dirige la Terre et qu'on le veuille ou non on ne peut rien y faire"

En Suisse, les tarifs des consults des kinés sont bien meilleures... Mais les mutuelles sont horriblement chères avec des franchises énormes. Et ont-ils autant de patients ? J'en doute... Des chroniques en revanche j'en doute moins.

20/09/2020 - 22:01:58

Pseudo : ph.collas

le problème est général, sauf pour certaines grandes villes ( peut-être). Il paraît que nous sommes 100 000, pas assez, peut-être, mal répartis, sûrement. Il faut attendre que le monde change à nouveau, et les esprits également.

20/09/2020 - 22:36:07

Pseudo : nikitwo

Faut travailler plus ou refuser des nouveaux patients...

21/09/2020 - 12:58:43

Pseudo :

Posez votre main brutalement sur un chat, il se sauvera en courant en vous griffant.
Posez-là doucement et progressivement, vous parviendrez à le mettre sur le ventre...

21/09/2020 - 23:38:19

Pseudo : Abkcocorico

Je vous prierai d'être un peu plus contributifs s'il-vous-plaît.

22/09/2020 - 12:03:46

Pseudo : bardamu

Demander aux kinés d'être plus contributifs c'est marrant Abkcocorico, je te félicite pour ta blague, avec toutes les charges que nous payons..!!..quant aux assistants je ne peux pas te répondre Louise, ça dépend de beaucoup de facteurs: l'endroit, la rétro, le cabinet, le propriétaire du cabinet...pour les jeunes kinés c'est dur de vivre dans un bled paumé, pour d'autres la rétro est trop élevée, d'aucuns trouvent le cabinet pas assez neuf, d'autres trouvent le propriétaire trop con...dans tous les cas je ne souscris pas du tout les discours pleurnichards de mes collègues.

22/09/2020 - 12:27:58

Pseudo : Abkcocorico

« aux discours « . Si tu engueules les gens, fais-le au moins dans un français correct.

22/09/2020 - 23:02:07

Pseudo : bloc

Abkcocorico , plus contributif ! En quoi, n aurais tu pas,assez.de charges ? Ou es tu un assistant en perpétuel recherche d un contrat . Plus rémunerateur , mieux positionné, moins de travail et plus de remuneration , ou je ne comprends pas ta demande ? 🤔

23/09/2020 - 15:31:48

Pseudo : bardamu

Si la faute d'orthographe de mon message (et pas engueulade) est la seule chose qui t'a décontenancé c'est que t'es à sec d'arguments... déjà commence à t'exprimer correctement toi d'abord puisque ton message "être plus contributifs" n'est pas du tout clair...tu t'adresses à la générosité des propriétaires des cabinets? aux contributions argumentatives des kinés du forum?...

23/09/2020 - 15:43:31

Pseudo : Abkcocorico

"que TU es à sec d'arguments".

23/09/2020 - 16:03:18

Pseudo : bloc

A part asticoter bardamu, as tu des réponses à ton com. sur le plus contributif .... non ? Donc next!

Y a pas d'souci , on peut comprendre même avec des fautes avec des abréviations et c est le principal . Il faut être un peu narcissique pour ne faire attention qu' à ça et faire ce genre de réponse .

23/09/2020 - 15:54:30

Pseudo : Abkcocorico

"as-tu"
"à tes comS"
"SUR le plus contributif".
"Donc suivant".

Toi tu es le champion toutes catégories...

23/09/2020 - 15:58:32

Pseudo : Abkcocorico

"as-tu".
"à tes comS".
"SUR le plus contributif".
"Donc suivant".

Deux phrases 4 fautes, SÛR que toi tu es le champion mon blocounet...

23/09/2020 - 18:27:32

Pseudo : bloc

Ok et toi tu as une certaine catégorie hors norme , mais ça tu le sais je me demande si on peu etre bon soignant et aussi narcissique non tu ne l es pas . Et ou vois tu tout ça, en cours d écriture tu ne bosses pas ! Un prof de français ! Fonctionnaire ! 🤔👍🏅

23/09/2020 - 22:06:35

Pseudo : Abkcocorico

Là blocounet çà n'est plus ton orthographe qui est à chier, c'est carrément ta syntaxe, et peut-être même ta bonne compréhension de la linguistique. Un petit tour chez l'orthophoniste ? Voire même reprendre quelques cours de français par Internet ? Ou juste t'acheter quelques neurones de plus...

23/09/2020 - 22:12:52

Pseudo : Abkcocorico

De plus, je constate que tu es conscient de tes insuffisances et je t'en félicite : l'utilisation des émoticônes, si chère à nos ados, c'est quand on n'a plus le vocabulaire suffisant pour exprimer son ressenti, on cale, alors on prend des images toutes faites. Pratique.

24/09/2020 - 07:23:14

Pseudo : bardamu

Il se la joue Maître Capello l´con...vu son incapacité pour la profondeur il reste à la surface...le gardien du bon français..!..par contre faudrait le voir au boulot...

24/09/2020 - 10:41:29

Pseudo : Abkcocorico

Oh, le prends pas comme çà mon petit bardamu-bloc...
Tu n'es pas le premier ni le dernier à devoir vivre avec un cerveau d’huître. Regarde, même les hommes des cavernes ont survécu en ne sachant s'exprimer que par sons gutturaux.
Le seul truc, évite les courriers, surtout professionnels, par exemple aux toubibs, ça pourrait te desservir. Et si une fille te tape dans l’œil, drague-là plutôt par téléphone que par courrier, ça te laissera un peu de temps avant qu'elle ne comprenne qu'elle s'adresse à un ado de 12 ans et qu'elle risque le détournement de mineur.

24/09/2020 - 11:59:36

Pseudo : bardamu

Toubib c'est de l'arabe, donne l'exemple et parle français pour commencer. Les médecins font plein de fautes aussi mon cher maître Abkcoricapello; quant aux filles...avec ta mentalité je ne crois pas que tu puisses donner des leçons de drague, j'espère que tu est beau ...en catalan on a un adjectif parfait pour toi: "estiracordetes" à toi de chercher la traduction.

24/09/2020 - 12:33:53

Pseudo : Abkcocorico

Je me doutais que tu étais un cata-lent, tellement lent que lorsque tu réfléchis on a l’impression que tu recules...

24/09/2020 - 13:08:42

Pseudo : PSYCHOSOMATIQUE

c'est qui qu'a commencé les hostilités ? parce que vous devriez mieux envoyer la photo de votre zob .. comme ça on serait tout de suite fixé ....

24/09/2020 - 14:22:58

Pseudo : bardamu

Voilà Louise dans quel forum tu poses tes questions, un forum plein de trolls comme Abkcocoriconnard, incapables de donner des réponses mais toujours prêts à insulter et à critiquer...

24/09/2020 - 14:47:29

Pseudo :

Il n’y a vraiment que gv pour croire que personne ne le reconnaît derrière sa multitude de pseudos. Pathétique et infantile...

24/09/2020 - 14:53:49

Pseudo : gv

Putain qu'il est lourd ce TDC d'anonyme...

J'écris sous " gv"
Donc stop ta putain de paranoïa..et lache les c....car j'ai mal

24/09/2020 - 15:07:30

Pseudo :

Quelque soit ton pseudo tu restes toujours au-dessous de la ceinture...

24/09/2020 - 15:14:44

Pseudo :

Resté bloqué au stade sadico-anal je suppose...

24/09/2020 - 15:35:13

Pseudo : madipi

Je suis horrifiée par vos échanges. C'est tout ce que je dirais

24/09/2020 - 15:36:41

Pseudo : Abkcocorico

heu, les gars, si ça ne vous ennuie pas c’était barnabu-bloc et moi qui étions en train de nous engueuler.

24/09/2020 - 22:47:55

Pseudo : bloc

Oups , la file est partie en vrille ! Bravo abkcocorico t as bien foutu ta m... . Enfin ça occupe bien un mec qui n a rien à faire de sa vie . Avant le forum tu faisais quoi?

25/09/2020 - 09:41:20

Pseudo : Abkco

Juste pour écrire qu ' Abkcocorico n' est pas
Abkco.
Certains ont du temps à troller.

25/09/2020 - 12:46:20

Pseudo : Louise

Merci d'avoir si professionnellement et si gentiment répondu à ma question !

25/09/2020 - 13:21:08

Pseudo :

Oui, c'est lamentable.
Mais lorsqu'on sait que derrière 50% des pseudos se cache gv, avec son petit jeu schizophrénique de personnages à facettes, et que c'est lui qui fout cette ambiance lamentable sur ce forum, on comprend beaucoup de choses...

25/09/2020 - 14:35:36

Pseudo : desproges

c'est facile insulter derrière un pseudo! quelle poule mouillée ce abkcocorico de là son nom

25/09/2020 - 14:42:02

Pseudo :

... et voilà, un pseudo de plus à mettre sur la déjà très longue liste de gv.
Pathétique, je ne vois rien d'autre à dire. Comme bien des collègues avant moi, je quitte volontiers ce forum et la présence débilitante de ce triste sir.

25/09/2020 - 15:25:27

Pseudo : Abkco

Je quitte ce forum.

Le saviez-vous ?? (0 réponse)24/09/2020 - 14:51:41

La CRDS devait initialement s'arrêter en 2024...mais c'est sans compter sur le pangolin qui s'est fait enc..par la chauve souris ou l'inverse. ..
Résultat : on en reprend pour 10 ans !!!

Répondre Pseudo : gv

La CRDS devait initialement s'arrêter en 2024...mais c'est sans compter sur le pangolin qui s'est fait enc..par la chauve souris ou l'inverse. ..
Résultat : on en reprend pour 10 ans !!!

Physiorama - 15 rue René-Guy Cadou - 35740 Pacé - physiorama@physiorama.com
Siret : 431 826 635 00036