Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

PhysioTchat : Forum de Kinésithérapie et rééducation : Tous les messages

Si des propos choquants ou diffamatoires sont tenus dans cet espace, nous vous remercions de nous en informer au plus vite.

Tout déployer

Association de Kinésithérapie Pédiatrique en Midi-Pyrénées (3 réponses - 22/06/2017)21/06/2017 - 10:51:23
Association crée en 2003 par des kinésithérapeutes salariés et libéraux de Midi-Pyrénées.Son but est de promouvoir la kinésithérapie pédiatrique, de permettre une meilleure collaboration entre professionnels et ainsi d’améliorer la prise en charge des enfants. Chaque année est organisée une journée
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : AKPMIP

Association crée en 2003 par des kinésithérapeutes salariés et libéraux de Midi-Pyrénées.
Son but est de promouvoir la kinésithérapie pédiatrique, de permettre une meilleure collaboration entre professionnels et ainsi d’améliorer la prise en charge des enfants.
Chaque année est organisée une journée dans ce but et la prochaine journée annuelle de l'AKPMIP aura lieu le 16 septembre 2017 à Toulouse et portera sur "La proprioception chez l'enfant".
Venez nombreux à notre journée et n'hésitez pas à venir visiter notre site internet !!!!

Re: Association de Kinésithérapie Pédiatrique en Midi-Pyrénées 22/06/2017 - 21:15:46

Pseudo : Yves MKDE

Sujet intéressant, puis-je avoir plus d'information ?

Re: Association de Kinésithérapie Pédiatrique en Midi-Pyrénées 22/06/2017 - 22:18:54

Pseudo : reboot

Sujet intéressant, mais mauvais choix de l'abréviation de l'association... imprononçable...

Re: Association de Kinésithérapie Pédiatrique en Midi-Pyrénées 22/06/2017 - 22:20:10

Pseudo : reboot

...sauf pour Bayrou...

beau placement!!! (8 réponses - 21/06/2017)19/06/2017 - 11:48:51
hop un mois au gouvernement et c'est tout benef!!!!nous en 20 ans: de la poudre aux yeux!!!!!
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : vengeur masque

hop un mois au gouvernement et c'est tout benef!!!!

nous en 20 ans: de la poudre aux yeux!!!!!

Re: beau placement!!! 19/06/2017 - 12:31:13

Pseudo : Yves MKDE

Soyez plus précis car je ne comprends pas vos propos (ou j'ai peur de les comprendre).

Re: beau placement!!! 19/06/2017 - 12:46:21

Pseudo : vengeur masque

je me comprends: c'est l'eesentiel!!!

Re: beau placement!!! 19/06/2017 - 12:58:44

Pseudo : Yves MKDE

Le but de la communication est de se faire comprendre des autres, au moins de ceux pour qui l'information est destinée, dans le cas présent des lecteurs de ce forum.
Je n'ai peut-être pas été assez gâté par la nature mais je ne comprends pas votre message initial.

Re: beau placement!!! 20/06/2017 - 23:00:59

Pseudo : Le Clown

Comme dirait la pub: c'est pas la peine d'en rajouter... Je t'ai compris l'ami. Par respect pour mon confrère je vais expliciter la remarque de Vengeur. Ce dernier fait référence à la démission de notre ministre des armées et à celle de notre ministre de la cohésion des territoires. La question qui me taraude aussi est: après un mois d'exercice en tant que ministres, quels avantages conserveront-ils ? (retraite etc.).

Re: beau placement!!! 21/06/2017 - 05:43:10

Pseudo : Vengeur masque

Merci le clown...
Ce n'était quand même pas dur à comprendre..
Après un mois ils conservent tout!!!
Le premier à l'avoir compris ce fut bernard tapie..😉

Re: beau placement!!! 21/06/2017 - 08:16:53

Pseudo : reboot

@vengeur; tenter de ridiculiser un confrère est petit, encore plus lorsqu'il s'agit d'inepties. Sache que dans ce bas monde, on est toujours le con de quelqu'un d'autre (chaîne alimentaire oblige).

Re: beau placement!!! 21/06/2017 - 11:23:26

Pseudo : daniel

merci transfuge pour ces liens ; intéressants

Re: beau placement!!! 21/06/2017 - 12:20:43

Pseudo : reboot

Après renseignement, ils ont un traitement mensuel conséquent qu'ils conservent 3 mois après leur départ de la fonction (+ du personnel et une voiture conduite), cela peut être choquant, mais rien ne dit qu'avec un mois de travail ils partent avec une retraite complète par exemple.
Leur traitement peuvent choquer, mais au vu de leur fonction,cela ne me choque pas plus que celui d'un médecin radiologue, ou pire qu'un joueur de football.
Rien ne nous empêche de reprendre des études, de fonder son parti politique ou de taper dans un ballon.

négociations (23 réponses - 26/05/2017)11/04/2017 - 15:35:07
j-11 avant la fin des négociations conventionnelles...La profession va-t-elle encore s'abaisser plus bas?Face au peu d'informations relatées sur les site des différents syndicats, il y a fort à parier qu'on est repartis pour 5 ans de galère...
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : fredk

j-11 avant la fin des négociations conventionnelles...
La profession va-t-elle encore s'abaisser plus bas?
Face au peu d'informations relatées sur les site des différents syndicats, il y a fort à parier qu'on est repartis pour 5 ans de galère...

Re: négociations 11/04/2017 - 15:59:54

Pseudo : Pimousse

Après autant d'années, il ne faut pas se leurrer... rien ne changera et nos tarifs n’augmenteront plus.. ou des miettes..

Re: négociations 11/04/2017 - 16:52:48

Pseudo : patrick.l

clairement , je ne vois pas les responsables des caisses prendre des décisions qui engagent l'avenir avant le résultat des législatives ....

Re: négociations 12/04/2017 - 12:02:26

Pseudo :

avant meme de penser à repartir se faire enc.... pour 5 ans je vais juste pousser un coup de gueule pour dire que j'en ai plein le cul de m'occuper des assistés en tous genres de l'etat!!!!

mais plein le cul!!

Re: négociations 12/04/2017 - 12:35:55

Pseudo : reboot

Bonjour
@"anonyme", des assistés y en a toujours eu en clientèle et quand j'en viens à penser ce que tu écris, en général je prends une semaine de vacances et ça va mieux jusqu'au prochain coup de fatigue...

Re: négociations 12/04/2017 - 14:37:33

Pseudo : rp17

un copié collé du site ffmk (çà promet...):

Première séance du vendredi 16 décembre 2016 :
L'UNCAM a réaffirmé ses 4 axes d'orientation et ne semble pas disposée à accepter une réévaluation de notre lettre-clé...
La FFMKR a réagi à ces propos et a réaffirmé la nécessité d’une revalorisation tarifaire globale. Le ciblage sur des actes ne représentant que 10% de notre activité (BPCO et AVC) est inacceptable !!
En outre la FFMKR a rappelé qu’une régulation démographique ne pourrait être efficace qu’avec une solution prenant en compte le détournement du numerus clausus avec l’arrivée des diplômés de l’étranger ; mais l’UNCAM a indiqué que ce ne serait pas ici que pouvait se régler cette question.
Toutefois, la FFMKR ne lâchera pas sur la nécessaire prise en compte de l’offre de soins de rééducation effectués par les SSR publics ou privés et par l’ambulatoire dans certaines cliniques.
Ces négociations s’engagent donc mal mais la FFMKR mettra tout en œuvre pour faire aboutir nos revendications.

Deuxième séance du mercredi 11 janvier :

Lors de cette deuxième séance, le sujet de la démographie a été discuté. Il a été clairement unanime pour les syndicats représentatifs que les mesures incitatives devaient être repensées et réévaluées pour permettre une adhésion proche de 100% pour les MK éligibles à ce dispositif.
Concernant une éventuelle régulation de l'installation, le débat a été ouvert et n'est pas tranché, les organisations représentatives attendant la réunion (début février) avec la DREES concernant le zonage pour déterminer la pertinence de l'application du critère APL (accessibilité potentielle localisée) par rapport à celle de la densité pondérée et ses éventuelles modalités d'application.

La troisième séance du mardi 17 janvier :

L'ordre du jour portait sur les travaux de redescription et réécriture de la nomenclature des actes professionnels (NGAP) ainsi que sur la valorisation de certains actes de masso-kinésithérapie.
Concernant le premier point, les différents acteurs sont d’accords pour dire que la NGAP doit être revue mais pour la FFMKR elle doit être revue en se basant sur le patient et les pathologies et non sur la codification des techniques comme le souhaiterait la Sécurité sociale.
Une réunion de travail sur ce thème est prévue le 28 février.
Concernant le second point, le BDK a été reconnu comme un élément qui valorise l’expertise de notre profession mais qui n’est pas assez utilisé. Des propositions visant à supprimer sa facturation en fonction du nombre de séances ont été évoquées.
La valorisation des actes à haute valeur ajoutée (cas des polypathologies ou des troubles de l’équilibre), de la démarche-qualité et d’une rémunération sur objectifs de santé publique a aussi été mise en avant.
La prochaine réunion de négociations sera le 28 février et portera sur l’accès aux soins.

Quatrième réunion du mardi 28 février :

L'ordre du jour portait sur la démographie après une réunion préalable qui s'était tenue le 1er février avec la DREES afin de présenter différentes simulations quant à la répartition des zones.
L'amélioration des mesures incitatives en zones sous denses et la restauration d'une régulation au conventionnement ont été les points prinicpaux discutés. L'idée d'aides différentes entre la première installation et le maintien à l'installation semble acquise bien que les modalités restent à valider.
Concernant la régulation, la notion d'une arrivée pour un départ a été proposée avec un élargissement des dérogations possibles mais les syndicats ne se sont pas positionnés quant à la pertinence de ces mesures.
Le 30 mars se tiendra la dernière réunion de ces négociations.

Cinquième réunion du vendredi 10 mars :

Les échanges ont porté essentiellement sur la nomenclature des actes et notamment le BDK. L'assurance maladie a proposé une revalorisation à 9.1 du BDK simple et un BDK avec un coefficient de 14 pour les patients en ALD neurologiques. Concernant l'AVC, la Caisse a proposé de créer un BDK spécifique et de favoriser la coordination et les déplacements à domicile mais sans chiffrer ses propositions.Une description par pathologie pour les actes soumis à référentiel - dans un premier temps - a été évoquée. Toutefois, avant cet important chantier, les syndicats ont réaffirmé leur volonté de voir aboutir les travaux concernant la BPCO, la rééducation vestibulaire, la rééducation cardio-respiratoire ainsi que l'affirmation de pouvoir faire deux séances le même jour.
Les négociations conventionnelles sont loin d'être abouties et une séance supplémentaire est prévue le vendredi 21 avril.

Sixième réunion du jeudi 30 mars :

Ca piétine... L'UNCAM revoit à la baisse ses propositions initiales et reporte l'annonce du volet financier... Une nouvelle séance a été ajoutée le 19 mai, ce qui n'est pas de nature à rassurer la profession...

Re: négociations 14/04/2017 - 09:30:59

Pseudo : axis

enfumage,enfumage.................ne vois tu rien venir?!
préparons la vaseline!!!!
il fallait faire de la revalorisation tarifaire globale un préalable non négociable à toutes discussions.
A partir du moment ou l'on continue la discussion sur d'autres sujets on est mort!!!!!!!!

Re: négociations 18/05/2017 - 11:55:33

Pseudo : fredk

J-6 avant un nouvel enfumage!
Nul doute que si les syndicats obtiennent une revalorisation substantielle de la lettre clé, au lieu du saupoudrage indécent prévu par la cnam, ils engrangeront de nouveau adhérents. Sinon, la sanction sera là!
Bon courage!

Re: négociations 18/05/2017 - 12:11:25

Pseudo : doum

Enfin quelqu'un qui parle de ce sujet...J ai l'impression que tout le monde s'en fout ou pire , n'est même pas au courant des négociations

Re: négociations 18/05/2017 - 12:18:57

Pseudo : Vengeur masque

Ça ne date pas d'hier!!!
Tout le monde a du boulot, hormis les tarés qui sont dans les zones sur-sur dotées..
Donc à 30/40 rdv par jour la vie est belle..
Pourquoi semmerder avec les revalorisations ?

Re: négociations 18/05/2017 - 14:04:21

Pseudo : fredk

Disons que au vu du bnc moyen de la profession, qui doit on le rappeler est un des plus faibles des professions paramédicales, et le plus faible ramené aux nb d'heures de travail, cette revalorisation n'est pas un luxe.
Quand au fantasme systématique sur les cabinets usine, il en existe en effet, mais les brebis galeuses existeront toujours, et ne doivent pas faire oublier l'immense majorité de la profession qui turbine toujours plus pour en avoir toujours moins.
D'ailleurs, il existe des cabinets médicaux usine, et pourtant les médecins ont obtenu une revalorisation, et ce n'est pas la première.

Re: négociations 19/05/2017 - 08:47:34

Pseudo : Pimousse

Mais j'ai rêvé ou il doit y avoir une réunion aujourd'hui normalement??

Re: négociations 24/05/2017 - 09:05:22

Pseudo : fredk

Jour J pour les négos.
Les syndicats seront-ils à la hauteur des enjeux pour la profession?

Re: négociations 24/05/2017 - 19:19:22

Pseudo : vestibule

Pas de revalorisation proposée pour nos actes quotidiens;
Donc on va continuer à travailler avec la majorité de nos actes en AMS 7.5 sans espoir d'augmentation d'honoraire.
Quand on voit que 49000 euros peuvent être proposés pour une aide à l'installation...
Pas d'augmentation non plus pour la rééducation vestibulaire dans le compte rendu d'aujourd'hui.
Après 23 ans d'exercice professionnel je pense sérieusement à me réorienter vers une autre activité!

Re: négociations 24/05/2017 - 18:57:59

Pseudo : Max2

’augmentation du BDK 8.1 en 9.1 à partir de janvier 2020 et du BDK 10,1 en 14 à partir d’avril 2019 et le fait que les BDK pourront être facturés dès la 1ère séance à partir d’avril 2018,
la création de deux actes BPCO : AMK 20 quand la prise en charge est réalisée avec des temps individuels et collectifs et AMK 28 quand la prise en charge est réalisée uniquement en séance individuelle,
un forfait AVC de 100€ par patient à compter de janvier 2018,
la création d’un contrat incitatif à la création ou la reprise d’un cabinet qui comprend une aide financière de 49 000€,
l’augmentation du contrat à l’installation à 34 000€,
l’aide de 3000€ par an pour un maintien d’activité,
l’augmentation du forfait équipement (500€ en 2018 et 600€ en 2019).

Re: négociations 24/05/2017 - 19:01:19

Pseudo : patrick.l

autant dire rien....( sauf pour l'incitation à l'installation )

Re: négociations 24/05/2017 - 21:02:11

Pseudo : reac

Comme je dis à certains patients dont le doc n'a pas fait le diagnostic et QUI me demandent :

"Vous en pensez quoi?"
-
" oh vous savez Madame moi je ne pense pas"
À 16€13 (moins cher que ma coiffeuse) faut pas m'en demander trop quand même. D'ailleurs quand je pense au travail c'est plutôt à mes enfants ou ma femme ou à ma liste de courses

À couillon couillon et demi

Re: négociations 24/05/2017 - 21:05:04

Pseudo : reac

██╗ ██████╗ ██╗██████╗
███║██╔════╝ ███║╚════██╗
╚██║███████╗ ╚██║ █████╔╝
██║██╔═══██╗ ██║ ╚═══██╗
██║╚██████╔╝██╗██║██████╔╝
╚═╝ ╚═════╝ ╚═╝╚═╝╚═════╝

Re: négociations 25/05/2017 - 08:00:33

Pseudo : Vengeur masque

C'est vilain
Très Vilain

Vais continuer à faire tourner mon usine.

Re: négociations 26/05/2017 - 09:56:07

Pseudo : fredk

Merci à mr philippe rambo d'aller polluer d'autres forums pour ses prêts à 2 balles.
Y a t'il un modérateur sur le forum pour virer ces posts inutiles?

Re: négociations 26/05/2017 - 09:58:51

Pseudo : fredk

Qd aux négociations, si on peut appeler cela des négociations, elles sont en décalage complet avec les attentes et besoins de la profession.
Je suis curieux de savoir si nos "syndicats" vont signer ce texte qui est une provocation.
Enfin, on peut toujours se dire qu'on est bac + 5 et qu'on peut intervenir en urgence et prescrire gratos des dérivés nicotiniques...
Cà va payer l'adaptation aux normes de nombre de cabinets!!!

Re: négociations 26/05/2017 - 10:31:12

Pseudo : fredk

Merci au modérateur d'être intervenu pour virer les posts de prêts.

Re: négociations 26/05/2017 - 12:02:02

Pseudo : Max2

100% d'accord avec vous fredk :)

Re: négociations 19/06/2017 - 16:27:21

Pseudo : fredk

Ben voilà, on est bien avancés.

pas assez de boulot??? (0 réponse)19/06/2017 - 08:59:33
ce jeudi c'est la journée portes ouvertes des cabinets d'osteopathie en France!!!!

Répondre

Pseudo : vengeur masque

ce jeudi c'est la journée portes ouvertes des cabinets d'osteopathie en France!!!!

Putin c'est quoi ce pays de merde !!! (3 réponses - 19/06/2017)18/06/2017 - 19:21:01
La France débloque 30 millions pour accueillir des chercheurs étrangers!!Ça commence à me fatiguer sérieusement...
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Vengeur masque

La France débloque 30 millions pour accueillir des chercheurs étrangers!!

Ça commence à me fatiguer sérieusement...

Re: Putin c'est quoi ce pays de merde !!! 19/06/2017 - 00:01:53

Pseudo : reboot

Ah! Et ils viennent chercher quoi?

Re: Putin c'est quoi ce pays de merde !!! 19/06/2017 - 07:38:35

Pseudo : Sim

Je trouve ça plutôt positif et encourageant pour l'avenir de la recherche.

Re: Putin c'est quoi ce pays de merde !!! 19/06/2017 - 07:46:10

Pseudo : vengeur masque

moi aussi!!!!

il faut arreter de se mettre le coton-tige dans la nouille!!!
autres choses édifiantes:

-les 11 vaccins obligatoires: actuellement le marché represnete 40 milliards d'euros!!!alors avec 11.....et la ministre a longtemps travailler pour les groupes pharmaceutiques

-la caisse des depot qui a rachete une franchise hoteliere pour y loger les migrants!!!!! enorme rentabilité!!alors que je croyais interdit l'hebergement en centre hotelier!!!

A virer (6 réponses - 18/06/2017)18/06/2017 - 09:34:29
Merci physioboss de virer les posts à la con
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Vengeur masque

Merci physioboss de virer les posts à la con

Re: A virer 18/06/2017 - 10:22:36

Pseudo : patrick.l

il faudrait te nommer modérateur bénévole avec pouvoir de nettoyer le forum ;)

Re: A virer 18/06/2017 - 11:47:44

Pseudo : Vengeur masque

J'ai assez à faire Patrick comme ça..

Re: A virer 18/06/2017 - 13:36:56

Pseudo : melanie

Nous sommes en démocratie, et nous devons donc supporter les posts "à la con" pour cette simple raison.
A chacun de se raisonner, mais il faut bien convenir que nos conditions de travail nous amènent à chercher des exutoires:
18 euros brut en moyenne pour une demi-heure de travail, à l'heure où de nombreuses normes d'activité professionnelle nous sont imposées, et cela coûte, à l'heure où les loisirs sont mis en avant depuis plus de 30 ans, à l'heure où nos patients sont exigeants au point de porter plainte avec une grande facilité, etc...
Je vais être très heureuse de quitter ce métier que j'aime!
L'avenir appartient à nos enfants, c'est pourquoi il faut voter.

Re: A virer 18/06/2017 - 14:22:56

Pseudo : reboot

Au vu de ces nombreuses offres tout droit venues d'un café internet d'un bled africain... J'en déduis qu'ils nous considèrent comme les techniciens de surface du secteur médical. Je pense qu'on aurait moins de post de ce type si on était en secteur 2 versus radiologie!

Re: A virer 18/06/2017 - 15:40:54

Pseudo : patrick.l

en meme temps 1 000 000 € qu'est ce que tu veux faire avec si peu ?

Re: A virer 19/06/2017 - 00:05:43

Pseudo : reboot

Avec cette somme, on pourrait peut-être créer une M.S.P...
Si on n'a pas de thunes, une M.S.T. sera plus accessible (maladie et pas ex ministre)

un probleme chez Alize??? (20 réponses - 03/05/2017)30/04/2017 - 22:16:19
le president du fameux syndicat contestataire a demissionne!!!!
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : vengeur masque

le president du fameux syndicat contestataire a demissionne!!!!

Re: un probleme chez Alize??? 01/05/2017 - 10:55:02

Pseudo : patrick.l

d'après ce que j'ai compris le souci est un problème dogmatique . entre ceux qui veulent une suppression de l'ordre et ceux qui pensent que ca ne sera pas possible et qu'il vaut mieux essayer de changer l'ordre de l'intérieur ....

autant dire que mon choix perso va aux premiers....

Re: un probleme chez Alize??? 02/05/2017 - 15:17:21

Pseudo : jean jacques magnitou

la 1ére opinion se respecte mais perso je pense plutot qu'il faut y aller de l'intérieur ... et ainsi avoir accés a tous les dossiers et truc planqués ...
ET comme il ne faut pas trop compter sur les politiques pour changer quelque chose a cette entité bien installée ..

Re: un probleme chez Alize??? 02/05/2017 - 15:49:00

Pseudo : rp17

@ Patrick: " comme il ne faut pas trop compter sur les politiques pour changer quelque chose à cette entité bien installée ..."
J'ai bien peur que Jean Jacques ait raison.

Re: un probleme chez Alize??? 02/05/2017 - 16:11:53

Pseudo : patrick.l

@RP et Jean Jacques : ce qu'une loi a créé , une autre peut le changer .
certains politiques ne méconnaissent pas les dysfonctionnements du système et le mécontentement des kinés de base .
il faut profiter des futures élections législatives pour faire entendre nos légitimes revendications .

au vu de l'éclatement du corps électoral au 1er tour , les députés savent que leur élection se jouera à peu de voix .
il faut donc que chacun d'entre nous n'hésite pas à contacter les favoris de leur circonscription ( LR , en marche ou autre suivant le lieu ) pour leur faire part de notre mécontentement et leur demander qu'ils s'engagent à soutenir un nouveau projet de loi pour notre LIBERTE .

Re: un probleme chez Alize??? 03/05/2017 - 17:22:46

Pseudo : TRANSFUGE

En tout cas Lantz est en forme et toujours actif
http://leskinesengages.org/index.php/11-blog-de-la-profession/41-divagation-autour-de-la-kinesitherapie-la-suite

http://leskinesengages.org/images/Articles/MIOP-PRESIDENTIABLES-24-04-2017-1.pdf

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 07:42:27

Pseudo : nicolas-bouron

Patrick je pense qu'à chaque ancien kiné qui prend sa retraite, qui prenait plusieurs personnes en même temps (ce n'est pas un reproche) arrive un jeune kiné qui ne prend qu'un patient, vu que le travail physique n'est pas le même en face à face, il fatigue plus vite et par conséquent , prend moins de monde,donc des patients restent sur le carreau. De plus les gens travaillant davantage en ville, ils font leur séance de kiné près de leur lieu de travail plutôt que de les faire à 30 kms de leur lieu de travail. C'est pourquoi, les jeunes kinés s'installant en ville, trouvent toujours du travail. Le critère essentiel actuellement est de pouvoir se garer facilement car les gens vieillissent et deviennent de moins en moins patient.

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 08:10:19

Pseudo : patrick.l

@Nicolas ...????? quel rapport avec le sujet de ce post ?

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 09:13:34

Pseudo : fredk

Un problème chez le snmkr et la ffmkr?
Au vu du résultat actuel des négociations conventionnelles, on peut surtout se demander si ils servent à quelque chose.
Aucune des revendications de la profession n'est reprise, un saupoudrage sur quelques actes isolés uniquement...
Le rôle des syndicats est de défendre l'ensemble de la profession, et cela passe par une revalorisation globale de la lettre clé... même la cour des comptes constate que nous sommes la seule profession de santé à ne pas avoir bénéficié de revalorisation ces dernières années.
Alors, on signe?

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 09:26:32

Pseudo : vengeur masque

et la nouvelle ministre de la sante que ne jure que pas les deserts médicaux mais .....que pour les MG!!!

les kinés les ide elle ne connaît pas on dirait

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 10:44:39

Pseudo : Yves MKDE

Prenons le problème calmement.
En salariat convention 51 ou 66, un jeune kiné touche 1.200 à 1.300 euros mois, en fin de carrière (au bout de 25 ans car plus d'évolution après) il peut faire 1.800 à 1.900 euros mois pour 35h00. Cela fait de 9 euros (début de carrière) à 14 en fin (un an = 1.600 heures de travail).
En libéral, 1/2 par patient (cela voudrai être la norme et ce mot m'écorche), 60h00 par semaine mais pas forcement 120 patients car il y a les trous et la compta et le pointage des mutuelles etc. Je vais quand même prendre 120 patients par 16,13 euros et 48 semaines de travail soit 92.909 euros de chiffre d'affaire. 50% de charge avec les heures de compta et autres administratifs (j'ai pris 10h00 semaine de perte de temps) il reste 13,83 euros de l'heure.
Etudiant, il devra financer ses études s'il a passé le cap sélectif du concours, coût du logement, des livres et surtout de l'école pour ceux qui n'ont pas réussi une école gratuite (la majorité). Il débutera dans la vie avec un gros emprunt à rembourser.
Pour 5 ans d'étude (souvent 6) et ne gagner que cela, s'ils étaient au courant, beaucoup ne rentreraient même pas dans la filière. La kiné en France ne progresse que parce que certains considèrent cela comme une promotion sociale (milieu sociale faible et kiné étranger entre autre). Vu le lien de subordination toujours augmentant que nous subissons malgré le verbe de notre ordre et de nos syndicats dit représentatifs, cette profession est amené à être une faillite du système. Je prends régulièrement des stagiaires (de classe de 3ième à K4 en passant par des reconversions souhaitées) et leur montre l'envers du décor, ne reste dans la filière que ceux qui sont déjà avancé (après le concours).

Pour les plus anciens, j'ai même connu une baisse de la lettre clé de 13,40 francs à 13,00 francs : merci Madame Aubry et les socialistes. Notre indemnité de dimanche était de 50 francs en 1994 comme les infirmières, elle est aujourd'hui de 7,62 euros (50/6.55956=7.62) et de 8,00 euros pour les infirmières. Voici quelques exemples qui pousseront toutes personnes sensées à ne pas entrer dans la filière voir la quitter.

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 11:44:48

Pseudo :

l'analyse est pertinente mais je ne la partage pas..
j'ai régulièrement des DE 2016/2015..au bout de 2 jours de travail cab+dom je les trouve fatigués!!
le dernier en date m'a fait 3 pannes de reveil en 10 jours c'est extraordinaire!!!!

je compare notre branche à celle des sportifs de haut niveau: ne s'en sortent que les vaillants et non les meilleurs
à titre d'exemple entre Federer et Tsonga sur la meme periode de pratique les gains sont x10 chez federer!!!
il y a bien un probleme quelque part???

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 13:22:05

Pseudo : desabused man

la couleur ?

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 14:05:03

Pseudo :

eventuellement

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 15:22:37

Pseudo : Yves MKDE

Le problème est que nous ne sommes pas des athlètes de haut niveau et que nous devons travailler jusqu'à 68 ou 70 ans à ce régime. Je voudrais voir Fédérer ou autres athlète en compétition à 70 ans !
La morale de la société actuelle sont les vacances pour développer le quatrième secteur d'emplois qu'est le tourisme (35h00, choix des dates de vacances scolaires ...) or cela ne fonctionne pas car le goût du travail a disparu avec.
Si j'avais mes 15 ans, je ferais un CAP de batonnier (fabrication de siège) et je gagnerais en sortie d'école (emplois garanti) entre 2.000 et 2.500 net/mois pour 35h00 avec vacances, arrêt maladie etc. Mais c'est trop tard pour moi.

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 16:43:35

Pseudo : vengeur masque

bien vu
depuis 15 jours j'entends a la radio tous les matins: "préparez vos vacances en toute tranquillité"

ben pitin moi la tranquillité je ne connais pas!!!

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 19:30:17

Pseudo : rp17

je partage assez l'analyse d'Yves,
pour être un peu plus précis "prendre 120 patients par 16,13 euros et 48 semaines de travail" est un tout petit peu pessimiste car heureusement il nous arrive quand même d'avoir des ams 9.5 voir des amk10 ou 11 .....
Mais en gros je partage, et en plus dégoûté des pseudo négociations.
Au fait vous avez compris la proposition de "forfait AVC à 100 euros": c'est forfait Avec Vidange Comprise?

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 22:16:29

Pseudo : Yves MKDE

Pour la FFMKR le 23 juin 2017 :
j'étais déjà allé à Lourde et je m'étais fait lourder,
j'étais déjà allé à Vire et je m'étais fait virer,
j'étais déjà allé à Limoges et je m'étais fait limoger,
maintenant ils veulent aller à Castres ...

Re: un probleme chez Alize??? 16/06/2017 - 22:55:24

Pseudo :

Me'de moi qui en ai une g'osse

Re: un probleme chez Alize??? 17/06/2017 - 11:37:18

Pseudo : patrick.l

pour revenir au comparatif entre Rodger Féderer et les tennismen français je dirais que la différence tient peut etre en 2 mots : le talent et le travail ?

Re: un probleme chez Alize??? 17/06/2017 - 20:57:33

Pseudo : reboot

ok paDtrick!

Aide à la télétransmission (8 réponses - 16/06/2017)08/06/2017 - 11:49:29
Bonjour à tous,La CPAM nous "oblige" à teletransmettre au moins 80% voire plus je ne me souviens pas du chiffre exact pour toucher un petit cadeau de 400€ en mars. Savez-vous quel est ce pourcentage exact et si les télétransmissions en dégradés (patients qui oublient leur carte ou domicile sans mach
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Jean-Philippe

Bonjour à tous,
La CPAM nous "oblige" à teletransmettre au moins 80% voire plus je ne me souviens pas du chiffre exact pour toucher un petit cadeau de 400€ en mars.
Savez-vous quel est ce pourcentage exact et si les télétransmissions en dégradés (patients qui oublient leur carte ou domicile sans machine à carte) sont comptés comme une télétransmission sécurisée ?

Merci. Bonne journée

Re: Aide à la télétransmission 08/06/2017 - 13:28:22

Pseudo : reboot

Bonjour, il me semble que c'est où c'était 70%, et que les dégradés ne comptent pas... A confirmer...

Re: Aide à la télétransmission 08/06/2017 - 13:29:42

Pseudo : reboot

Taux 70%
Dégradé non
A vérifier

Re: Aide à la télétransmission 08/06/2017 - 17:10:40

Pseudo : Colin44

je confirme que les dégradées ne comptent pas. Je fais beaucoup de facturation dégradées, et je ne touche pas l'aide.

Re: Aide à la télétransmission 08/06/2017 - 18:21:46

Pseudo :

Question à Colin:
qu'est-ce qui peut t'amener à facturer autant en dégradé?

Re: Aide à la télétransmission 09/06/2017 - 10:44:13

Pseudo : Colin44

je fais mes factures quand j'ai le temps, surtout les domiciles et j'en ai pas mal... et j'oublie systématiquement de sortir le lecteur portable. j'admet tout à fait que ça n'est pas forcément la meilleure organisation :D

Re: Aide à la télétransmission 09/06/2017 - 13:26:20

Pseudo : reboot

@colin44, c'est sûr que si tu veux tes 400balles (brut), il va falloir sortir ton lecteur portable!

Re: Aide à la télétransmission 16/06/2017 - 18:02:02

Pseudo : kin14

oui 70 % je confirme et degradé ne compte, pas ,j'ai voulu les faire crottes pour savoir comment s'était calculer personne peut em repondre . J'aurai aimer avoir le relever dece fameux calcul

Re: Aide à la télétransmission 16/06/2017 - 22:23:07

Pseudo : Yves MKDE

Visiblement après les "nouvelles" négociations, il suffira que vous ne remplissiez pas un seul des critères (télétrans + 80% + scor) pour ne plus rien recevoir.

Début d'études et questionnements (4 réponses - 15/06/2017)10/06/2017 - 14:00:59
Chère communauté,Après avoir bien entamé ma première année d'études en Belgique, je me pose les questions suivantes, toutes plus ou moins liées entre elles. Peut-être pourriez-vous m'aider sur l'une ou l'autre ? :)1- Y a-t-il des formations scientifiques de niveau master (ou autre) accessibles après
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : arnaud1348

Chère communauté,

Après avoir bien entamé ma première année d'études en Belgique, je me pose les questions suivantes, toutes plus ou moins liées entre elles. Peut-être pourriez-vous m'aider sur l'une ou l'autre ? :)

1- Y a-t-il des formations scientifiques de niveau master (ou autre) accessibles après obtention du diplôme de kiné ? Je pense aux formations en biologie, immunologie, virologie, ... qui, avec le recul, m'ont passionné lors du premier semestre. Je sais par exemple, après avoir demandé à mon université, qu'un master en sciences biomédicales serait accessible : cela pourrait-il éventuellement permettre à un kiné de mener des activités d'analyse en labo parallèlement à son activité de thérapeute ? Que pensez-vous de cette approche ?

2- Je constate que de nombreux kiné annexent une seconde profession à leurs compétences, comme par exemple l'ostéopathie. Y a-t-il d'autres "duo" typiques ? Cela me permettrait d'appréhender les différentes perspectives professionnelles, étant de nature à me lasser (très) rapidement.

3- Comment un kiné se spécialise-t-il ? Les spécialisations m'ont l'air mal délimitées, vaguement définies d'un point de vue législatif, et surtout, absente des programmes universitaires, si ce n'est quelques courtes formations continues. Comment cela fonctionne-t-il à l'international ? Est-ce important sur le marché de l'emploi ?

4- Un doctorat est-il intéressant en termes de perspectives professionnelles ? Est-ce une voie de spécialisation ? Est-ce valorisable sur un emploi salarié ou libéral ? J'ai du mal à comprendre la place d'un doctorat dans la formation d'un kiné, ayant entendu tout et n'importe quoi à ce sujet...

5- Finalement, y a-t-il des ressources en ligne permettant de comparer les conditions de travail de différents pays ? Je sais déjà que WCPT.org permet d'avoir quelques infos de base, comme la possibilité de l'accès direct ou le niveau de formation par pays. Multilingues et dans l'envie depuis toujours de m'expatrier, j'aurais aimé avoir plus d'infos sur les avantages et inconvénients de chaque pays pour un kiné (valorisation de la profession, représentation syndicale, couverture sociale, salaire, ...). Plus particulièrement, j'ai repéré le Canada, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, les Etats-Unis et l'Angleterre comme pays dont la kinésithérapie en première intention est légalement autorisée, ce qui compte beaucoup pour moi, cela valorisant le travail de diagnostic. Avez-vous des recommandations à ce sujet ?

D'avance merci à celles et ceux qui pourront apporter une réponse à l'une ou l'autre de ces interrogations, et désolé pour le pavé !

Arnaud

Re: Début d'études et questionnements 10/06/2017 - 15:40:11

Pseudo : reboot

Bonjour Arnaud

1-études de médecine ou technicien de laboratoire (BTS biochimie et ...)

2-typiques: kiné du sport et/ou ostéopathie
atypique: intérim pour empiler les rayons la nuit, si si! déjà lu sur le forum!!!)

3-question trop ouverte

4-espagne

5-ne me prononce pas

Re: Début d'études et questionnements 15/06/2017 - 00:01:25

Pseudo : Yves MKDE

Pour faire des pilles dans les rayon la nuit c'est moi !

Pour faire court, il n'existe pas de spécialisation légale dans le sens financier du terme ou d'intérêt pour un doctorat, autre que pour soit même et sa conscience d'être meilleur. Je m'explique, pour la France, que vous soyez un jeune diplomé ou avec 30 ans d'expérience, que vous ayez un doctorat en bio ou autre, une spécialisation reconnue par vos pairs suite à des formations complémentaires et une grande expérience dans un domaine, le tarif sécu est toujours le même. Il n'y a donc aucune reconnaissance financière d'un plus que vous pourriez avoir. Par contre il est fort plaisant de trouver des confrères qui font avancer la profession en approfondissant tel ou tel sujet et en nous faisant profiter de leurs travaux, nous permettent d'apporter un meilleur soin à nos patients. C'est juste une conscience personnel du travail mieux fait.

Re: Début d'études et questionnements 15/06/2017 - 14:39:34

Pseudo : reboot

@ Yves, lol
Beau message!

Re: Début d'études et questionnements 15/06/2017 - 18:28:11

Pseudo : Yves MKDE

Merci et excusez moi pour les fautes, il était très tard et je n'étais pas très en forme.

Que faire ? (31 réponses - 29/05/2017)23/04/2017 - 02:53:32
je viens de lire differents textes ...Je ne suis pas là pour une voiture ce qui m'a fait faire des bonds ... Je veux juste savoir si un Kiné peut refuser ( avec une demande medicale d'un neurologue )des soins à un malade à domicile atteint de polyradiculonévrite ?Je sais que tous les Kinés ne se dep
Lire la suite...

Répondre

Pseudo : Imcompréhension

je viens de lire differents textes ...
Je ne suis pas là pour une voiture ce qui m'a fait faire des bonds ...
Je veux juste savoir si un Kiné peut refuser ( avec une demande medicale d'un neurologue )des soins à un malade à domicile atteint de polyradiculonévrite ?
Je sais que tous les Kinés ne se deplacent pas, mais j'estime que lorsque qu'un etre humain a besoin d'aide , vous devriez etre là ...non ??
Bien à vous.
catherine belliere

Re: Que faire ? 23/04/2017 - 09:34:32

Pseudo : patrick.l

alors du point de vue déontologique , un kiné peut refuser n'importe quel traitement à condition d'indiquer au patient une liste de confrères à contacter .

du point de vue du patient , effectivement , ca peut paraitre incompréhensible .
mais d'un point de vue humain , on ne peut pas soigner correctement si on n'est pas "en phase " avec le patient . pour etre totalement efficient le kiné doit se sentir dans de bonnes conditions . si ca n'est pas le cas alors il vaut mieux s'abstenir.

d'un point de vue technique . n'importe quel patient qui a une pathologie lourde sera beaucoup mieux pris en charge au cabinet car il y aura un matériel plus adapté .

perso j'ai déjà refusé de me déplacer pour un patient qui prenait sa voiture pour aller au super marché mais qui refusait de la prendre pour venir à mon cabinet au prétexte qu'il était à 100% et qu'il refusait de payer l'essence pour faire le déplacement .

et enfin , très rares sont les patients qui n'ont vraiment personne pour les véhiculer .

voilà le point de vue d'un thérapeute qui se déplace à domicile depuis 32 ans pour un tarif allant de 2.5€ à 4€ .....faut il voir dans la nullité de ces tarifs le fait que peu de kinés veulent se déplacer ? du coup l'affaire devient sociétale et politique...

bon vote .

Re: Que faire ? 23/04/2017 - 11:08:58

Pseudo : Vengeur masque

Tu deviens parano Patrick avec ces elections...
Pas bon pour ta santé

Re: Que faire ? 23/04/2017 - 11:29:58

Pseudo : patrick.l

je ne suis pas parano juste hyper prévoyant ...

la preuve j'ai gardé des liquidités pour demain matin ....

en cas de 2eme tour Jean Luc VS Marine , il va y avoir de bonnes affaires à faire :)))))))))))

Re: Que faire ? 23/04/2017 - 12:11:07

Pseudo : reboot

Un kiné à le droit de refuser.
Il doit filer une liste de confrères si et seulement si il a déjà débuté la prise en charge! sinon aucune obligation, et heureusement!
c'est certes désolant pour le patient, mais on peut contacter différents kinés voir si un accepte de se déplacer.
Bon courage dans votre recherche.

Re: Que faire ? 29/04/2017 - 07:38:26

Pseudo : nicolas-bouron

Personnellement je me déplace, je rencontre le patient, s'il n'est pas coopérant, et ne m'accueille pas décemment, je fais une séance gratuite, je laisse l'ordonnance, et je repars.
Déjà pratiqué, il n'y a par conséquent pas de refus de prise en charge mais pas d'acceptation non plus. Je pourrai parler de ce patient atteint de polynévrite que j'ai vu 20 fois pour un drainage des jambes, qui dormait en face de moi pendant les séances, utilité nulle bien sûr, la dernière séance, il m'a accueilli en se tenant de part et d'autre du mur, il habitait au 11ème étage d'une tour. L'alcoolisme est pas vraiment une maladie pour moi, mais une faiblesse, elle n'est absolument pas prise en charge, par l'obligation de soin, rendre conscient ce trouble inconscient. Quand vous allez chez votre banquier faire un emprunt immobilier, il vous demande si vous prenez des médicaments et jamais de l'alcool. C'est un déni sociétal, et un déni de la famille qui pense trouver à l'extérieur de la famille une solution que seule, eux-mêmes ils ont. Mes patients alcooliques que je décide de prendre en charge, sont littéralement choyés, je les présente dessus (j'ai beaucoup d'humour), je peux leur dire de boire encore plus par exemple (ils en rigolent), que j'ai du parfum, du destop aussi. Je joue avec eux, je les fais mentaliser leur dépendance, ils ne peuvent renier celle-ci avec moi, je n'aime pas le déni qui est fait autour de cette maladie. Il faut sortir la personne de son logement en la faisant déménager (mer, montagne (idéalement)), c'est la résolution sociale du problème qui annihile la maladie. C'était mon mémoire de diplôme d'état.Il faut savoir que l'alcoolique veut annihiler son cerveau qui tourne en boucle, et éviter l'instant présent souvent par une immaturité affective. La famille doit absolument les toucher, fournir différents alcools, jamais les mêmes, parler fort pas petitement avec eux, leur parler à toute vitesse et non lentement, ils ont besoin d'être enveloppé. Une polynévrite est une atteinte de la gaine de myéline, la kiné ne sert strictement à rien sauf si le patient est en phase de sevrage ou si c'est son rôle de facteur psychologique qui est recherché. Il faut éviter de rêver, tout patient ayant la volonté a une chance pour optimiser sa récupération, allons nous soigner le front d'une personne qui a décidé de se cogner la tête contre un mur tous les jours?, bah non. Je peux dire avoir passer avec des patients atteints de polynévrite éthylique de très bons moments (notamment un jour en voyant la WII en action à la télévision avec un jeu de ski, mon patient me dit: c'est ça qu'il me faut !!!! la WII- ski, NON je m'exclame pas la whisky!! Voilà un éclat de rire s'en est suivi.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 02:16:03

Pseudo : Imcompréhension

Mr Nicolas-buron
Sachez que mon père ne consomme pas d'alcool, il est diabetique
Il aurait été alcoolique, je ne me serais pas permis d'écrire sur ce blog.
Il a toute sa tête et se demande pourquoi on ne vient pas le soulager.
Cordialement.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 02:40:28

Pseudo : Imcompréhension

d'un point de vue humain , on ne peut pas soigner correctement si on n'est pas "en phase " avec le patient . pour etre totalement efficient le kiné doit se sentir dans de bonnes conditions . si ca n'est pas le cas alors il vaut mieux s'abstenir.
Encore faut-il qu'un kiné se deplace !!
Mon père est limite tetra , il est en chaise roulante , avec une housse en dessous pour le mettre au lit ....

Donc , si je comprends bien c'est juste que vous n'etes pas assez bien payé pour les deplacements ?
Qu'importe la pathologie !!

Respectez vous le serment ??

Cordialement.

Catherine.B

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 02:48:55

Pseudo : Imcompréhension

reboot

Merci mais apparement difficile en "mi campagne" .
Même pour une scéance de Kiné respiratoire , c'est la croix et la bannière ...
Tout le monde paie pour des soins ...mais , ce n'est pas toujours vrai , l'argent fait encore la loi !.

Cordialement.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 08:12:27

Pseudo : patrick.l

pourquoi ne pas demander à son médecin , dans ces conditions , de l'envoyer quelques temps en centre de rééducation où il trouvera du personnel et des conditions adaptées à sa situation?

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 12:42:02

Pseudo : Bichette

Bonjour,

Prenez bonne note du dernier conseil de Patrick. Sachez que ce n'est pas une question de patient, de pathologie ou de se déplacer.
Actuellement, dans le cabinet, nous refusons en moyenne 4 nouveaux patients par jour. Car nous n'avons pas des journées à rallonge, car nous prenons un patients par demi-heure, car nos disponibilités (créneaux) à domicile sont déjà toutes prises, car nous aimons notre travail, mais ne voulons pas finir par faire un burn-out (10h de travail + 30min pour manger le midi/jour)

Dernièrement, j'ai eu une patiente qui ne comprenait pas que nous ne puissions la prendre en soin. Sur le temps de la rigolade, je l'ai invité à écrire au ministère de la santé afin d'augmenter le numérus clausus.

Vraiment bon courage dans votre recherche d'un kiné.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 21:28:41

Pseudo :

10 heures par jour, ça n'est pas beaucoup; j'en fais 12 du lundi au vendredi, plus 8 le samedi, et prends 2 semaines de congés par an. Je ne ferais pas cela très longtemps sans doute, car je vais y laisser ma peau, et n'aurai personne pour accepter de venir s'occuper de moiuand je serai sur le flanc.
J'ai bien compris.
Il faut davantage de professionnels.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 22:24:33

Pseudo : reboot

Si cela continue dans ce sens (moi je fais 10h/j, et bien moi je fais 12h/j...), il va bientôt nous falloir sortir ce bon vieux mètre-ruban pour nous la comparer. Encore eût-il fallu que je le susse avant.

Re: Que faire ? 19/05/2017 - 22:53:37

Pseudo : reboot

Madame Belliere,

Sachez que nous ne respectons pas le "serment" car nous ne l'avons prêté.
Nous ne sommes pas assermentés mais pas pour autant prêts à être sermonné...
Votre souffrance est compréhensible pour autant, aussi la piste du centre de rééducation soulevée plus haut est peut être une solution d'attente faute de mieux.

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 02:25:16

Pseudo : Imcompréhension

Reboot



Pseudo : reboot

Bonjour
@"anonyme", des assistés y en a toujours eu en clientèle et quand j'en viens à penser ce que tu écris, en général je prends une semaine de vacances et ça va mieux jusqu'au prochain coup de fatigue...

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 02:35:16

Pseudo : Imcompréhension

bichette

Mon père a fait des scéances de kiné au cabinet alors qu'elles devaient etre faites à domicile (ordonnance de la neurologue)
On sait qu'il se deplace pourtant ....????

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 03:05:32

Pseudo : kiloukilou

Bonjour Catherine Bellière,

Ce message pour vous demander si vous connaissez le monta

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 03:49:50

Pseudo : kiloukilou

ce message pour vous demander si vous connaissez le montant des indemnités de déplacement qui s'élève entre 2,50 et 4 euros. Ce prix vous semble-t-il suffisant pour couvrir les frais de véhicule ( + parking, PV, dégradations ) et le temps passé dans les embouteillages et les escaliers ( entre 20 et 30 minutes à l'aller et autant au retour ).
AINSI pour 1 séance payée entre 12 et 24 euros, il passera 60 à 90 minutes. Avec un taux de frais fixes et de charges de l'ordre de 50% ( hors impôt sur le revenu ), je vous le demande : Est-ce rentable de s'éreinter dans des chambres exiguës ou encombrées , PARFOIS subir les allées et venues intempestives de familiers, sans aucun matériel pour travailler ? N'Est-ce pas plus profitable que le patient soit conduit au cabinet de kinési où il bénéficiera de plusieurs équipements et techniques et d'une séance plus longue ?

Tandis que les patients se pressent devant le cabinet médical et parfois repartent las d'attendre, le kinési qui paie cher le loyer de son local en ville ( + les charges, taxes et impôts y afférents ), doit-il aller chercher du travail au dehors alors qu'il ne peut répondre à la demande à son cabinet ?

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 03:56:29

Pseudo : kiloukilou

Les kinésithérapeutes?, majoritairement consciencieux et honnêtes, sont des philanthropes qui donnent leur temps et leur santé sans compter pour des honoraires indécents et des indemnités de déplacement ridicules.

Le désintérêt pour la profession incite nos dirigeants à recruter hors de nos frontières de nouveaux bras pour assumer la prise en charge d'une population vieillissante et dépendante.
Reste à savoir si la qualité sera au rendez-vous ...

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 04:09:20

Pseudo : kiloukilou

Et j'évoquerai sans m'attarder le manque de respect des patients qui peuvent très bien marcher pour se rendre au centre commercial ou chez le coiffeur et ne décommandent pas leur RDV à domicile.
Ceux qui nous fustigent parce qu'on a 10 minutes de retard ou d'avance.
Les patients de retour d'hospitalisation qui arrivent dans un état très dégradé et, après plusieurs semaines de bons soins de kiné, alors qu'ils ont bien récupéré, la famille nous congédie sans préavis au prétexte que la kinésithérapie ne sert à rien. L'été suivant ils renvoient papi en maison de repos pendant 3 mois et me rappellent à l'automne parce qu'il est rentré abîmé.
Le nomadisme médical des patients qui essaient et critiquent tous les kinési du quartier et te congédient sans explication.
L'état d'abandon, voire de maltraitance, physique et morale , de saleté dans lequel le kinési trouve le patient : il faudra improviser pour arriver à faire une séance de kinési alors que le sol est jonché de détritus et le caca coule de la couche ( séance du matin à 9 heures et patients pas changé depuis la veille 18 heures !)



)

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 04:13:08

Pseudo : kiloukilou

Le kinésithérapeute consciencieux est un masochiste qui s'ignore et hors-la-loi car il travaille à perte ( ce que la loi interdit formellement ).

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 04:20:23

Pseudo : kiloukilou

Prescription de kinésithérapie " A DOMICILE " pour bronchiolite du nourrisson : le bébé est malade depuis mardi, le médecin prescrit seulement vendredi à midi : 6 séances de kiné respiratoire à domicile 2 fois par jour y compris samedi et dimanche ( tiens donc ! ) : le kiné consciencieux zappe son repas de midi et se rend chez le bébé qu'il trouve au milieu des fumées de tabac ( tu m'étonnes que le bébé soit malade ! ) et la famille exige du kinési qu'il vienne le matin avant le biberon de 8 heures et le soir après 19 heures ( la famille doit partir en promenade ! Le kinési doit se plier à ses demandes , non mais ! ...)

Re: Que faire ? 21/05/2017 - 09:26:19

Pseudo : patrick.l

@incomprehension.
vous écrivez : "alors qu'elles devaient etre faites à domicile (ordonnance de la neurologue)".

le fait d'inscrire la mention "à domicile" sur une ordonnance n'est en rien une obligation pour le kinésithérapeute . c'est juste une possibilité qui permet au thérapeute de choisir le lieu qui lui semble le mieux adapté pour sa rééducation ( soit le cabinet , soit le domicile ).

évidement ce genre de choses ne sont pas expliquées au patient , d'où des incompréhensions par la suite .

Re: Que faire ? 22/05/2017 - 11:35:34

Pseudo : momo88

Pourquoi les kinés refusent-ils certains domiciles?

Réponse simple : 2euros50 à 4euros brut d'indemnités c'est à dire 1.25 à 2 euros net avant impots sur le revenu.

Quelle professionnel accepterait de se déplacer à ces conditions? Aucun soyons franc pourtant l'immense majorité des kinés font des domiciles mais ils les limitent au maximum. Pour combien de temps encore?

Les pouvoirs publics veulent limiter les dépenses alors ils ne paient pas le déplacement.

Re: Que faire ? 29/05/2017 - 01:51:07

Pseudo : Imcompréhension

Momo88

Vous ne benfefiez pas d'une prime ROSP ??

Re: Que faire ? 29/05/2017 - 08:12:01

Pseudo : patrick.l

ben non .

nous ne sommes pas médecins , nous ne bénéficions d'aucune prime d'objectif.
la seule prime dont nous bénéficions est une primounettte de la CPAM de 100€/an pour aide à la télétransmission et de 300€/an pour aide à la maintenance informatique ( prime qui est largement inférieure au contrat annuel de mise à jour de nos logiciels informatique ) .

Re: Que faire ? 29/05/2017 - 08:17:40

Pseudo : reboot

Mme Belliere...!
Je réponds pour momo!
Seuls les médecins touchent la ROSP!!!
Ils peuvent toucher en prime jusqu'à 20000e annuel, soit 1600e par mois en plus de leurs honoraires...
Donc à ce tarif, le neurologue peut venir faire la kiné à domicile! En plus quand le médecin se déplace chez vous il touche 10e de forfait, nous ça serait 4e, mais ça c'est normal, car sa Mercedes coûte plus cher à l'entretien que notre clio!

Re: Que faire ? 14/06/2017 - 04:00:38

Pseudo : Imcompréhension

reboot

Terminus, pour mon père, le 2 juin 2017.

Le peu de kinésithérapie qu'il a fait ,n'aura servi en rien, il ne fallait pas lui faire , dixit son Doc lol
Quelle bonne blague.
Désolée de vous avoir haranguer même si j'ai un doute sur ma désolation sur certaines personnes.
Cordialement.
Catherine Bellière.

Re: Que faire ? 14/06/2017 - 06:43:38

Pseudo :

incompréhensible

Re: Que faire ? 14/06/2017 - 20:26:42

Pseudo : reac

je citerais même le Dr SPOK :

" c'est Fascinant "

Re: Que faire ? 14/06/2017 - 20:28:10

Pseudo : reac

de toute façon faut pas se biler avec l'avis du Doc, la plupart du temps les ordonnances c'est:

" kiné " suivie de "la région du corps que le patient montre avec sa main en faisant la grimace"

Re: Que faire ? 15/06/2017 - 14:44:22

Pseudo : reboot

+1 pour reac pour le coup de la main du patient!
Cela étant, parfois il s'agit d'une simple fracture de l'index lorsqu'une blonde appuie sur plusieurs régions douloureuses...